Magic

Duel de rookies au sommet : Oladipo et Carter-Williams lâchent deux triple-doubles !

Historique et exceptionnel ! Le match d’hier soir qui opposait Sixers et Magic à Philadelphie ne semblait pas le plus excitant au premier coup d’oeil, et pourtant qu’il fût mémorable. La bataille pour le titre de Rookie de l’Année se joue bel et bien entre les deux meneurs de jeu (coucou Trey Burke) et un nouveau chapitre s’est écrit dans la nuit de Mardi à Mercredi.

Jamais la NBA n’avait connue de telles performances. Le bureau des archives de la Ligue ne sait plus quoi faire depuis ce matin, après avoir vu Victor Oladipo et Michael Carter-Williams réaliser des performances jamais vues auparavant : en presque 70 ans d’existence, aucune saison NBA n’avait connue un match durant lequel deux rookies proposaient un triple-double.

27 points, 12 rebonds et 10 passes à 11/19 au tir et 3 interceptions.

26 points, 10 rebonds et 10 passes à 8/18 au tir et 3 interceptions.

Faites votre choix, le premier remporte le match (MCW) et le second ne peut que s’en vouloir d’avoir loupé ses 5 tirs à longue distance (VO). Le meneur des Sixers a quand même tenu à rappeler que ce match était avant tout l’opposition de deux équipes, même si son adversaire issu d’Indiana University était bien conscient que le trophée de Rookie de l’Année était possiblement en jeu.

« Ce n’est pas moi contre Oladipo, c’est un jeu d’équipe. C’est Magic contre Sixers, et je voulais simplement remporter le match. »

Quand on sait que Thaddeus Young a réalisé un énorme match et qu’Afflalo plante 43 points, que ces deux hommes ne sont même pas les héros de la rencontre et qu’on est sans voix devant ce duel de rookies, on sait alors qu’on a là une course remarquable pour le trophée qui sera décerné en Avril prochain.

[youtube width= »520″ heigth= »415″ video_id= »_0-9LWJjiqg »]

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top