Knicks

[Preview] Game 6 : To win or go home, la chute des masques

To win or go home. C’est la désormais traditionnelle phrase pour ce type de rencontre de PlayOffs. Comme lors du Game 5, les Knicks sont au pied du mur. C’est une victoire ou les vacances. Si lors du dernier match, ils ont su maintenir l’espoir et la flamme, il en sera peut-être tout autre cette nuit. Il n’auront pas l’avantage de se retrouver sur leur parquet avec l’appui de leur public et coups de sifflets avantageux. Ce sera à l’assaut du Bankers Life Fieldhouse.

L’avantage du terrain acquis lors du Game 1 par Indiana se ressent aujourd’hui pour les Pacers. Si les Knicks avaient assuré sur leur parquet, ils ne se retrouveraient pas à devoir disputer un match couperet en terrain hostile aujourd’hui. Eux qui présentent un bilan de 0-4 sur le parquet d’Indiana cette saison, ils vont devoir inverser la tendance s’ils veulent rester en vie dans ces PlayOffs. Forcer un Game 7 dans un Madison Square Garden surchauffé, voilà l’ambition et l’objectif des new yorkais pour cette rencontre. La tâche ne sera évidemment pas facile. Elle sera même presque impossible étant donné la souveraineté que présentent les Pacers sur leur parquet pendant cette phase finale. Le Bankers Life Fieldhouse est devenu une forteresse imprenable puisque à cinq reprises en autant de rencontres les Pacers s’y sont imposés.

Se relever de 1-3 est quasiment impossible. Seules huit équipes sont parvenues à inverser une telle tendance. Les new yorkais seront-ils les prochains ? Rien n’est moins sûr tant les cadres de l’effectif se sont montrés friables depuis le début des PlayOffs.  On va pouvoir s’apercevoir qui sont les hommes de caractère côté new yorkais, qui sera capable de prendre les choses en main et de résister à la pression du jour. Les masques vont tomber. De son côté, Indiana aura l’opportunité de clore sur son parquet une série jusque là dominée et ainsi éviter ce qui serait un bouillant septième match au Madison Square Garden. Et ils s’en passeraient bien. Retourner à New York alors qu’ils ont aujourd’hui l’avantage du terrain et les choses bien en main dans cette série serait déjà en soi difficile accepter.

LES CLÉS DU MATCH

Les rebonds, encore les rebonds, toujours les rebonds. Cela aura été une des constantes de cette série, si Indiana domine au rebond, Indiana gagne, si les Knicks tiennent le choc dans ce secteur, les Knicks viennent à bout des Pacers. Une chose est claire, les défenses prennent le pas sur les attaques. Qui dit ça, dit pourcentage faible, dit beaucoup de rebonds à prendre. Les deux différentiels à avoir jouer un rôle primordial sont donc rebonds et pertes de balle. Les Pacers dominent globalement dans le premier domaine alors que les Knicks sont plus efficaces dans la deuxième colonne de stats. Si les Knicks parviennent à tenir le choc au rebond comme lors du dernier match, ils ne seront pas loin de la vérité. 

Le secteur aura donc un rôle déterminant au rebond mais pas que. Les Pacers sont véritablement dépendants de leurs deux intérieurs offensivement. S’ils parviennent à trouver leurs deux hommes forts dans la raquette, la partie aura de grande chance de tourner à leur avantage. Reste à savoir si les Knicks tenteront sur chaque action les prises à deux permettant à Indiana les tirs primés ouverts, lorsque la balle parvient à ressortir. Etant donné la qualité de passe de David West et Roy Hibbert, ce ne devrait pas être la bonne tactique à adopter côté new yorkais. Lors du Game 5 victorieux pour New York, ils n’auront trappé les intérieurs d’Indiana qu’avec parcimonie.

Enfin, la présence ou non de George Hill aura sans doute un impact sur le match tant ce dernier avait réussi à contenir Raymond Felton lors des dernières apparitions des deux hommes. Plus généralement, le secteur extérieur se verra une nouvelle fois rythmé par l’opposition entre Carmelo Anthony et Paul George. Si le pourcentage de la star new yorkaise venait à connaître un net regain numérique, les Pacers devraient avoir du mal à suivre au niveau scoring. La défense des hommes de Frank Vogel est la pierre angulaire qui les rend capables de tenir le choc face à ces Knicks. Deux hommes peuvent également apporter leur pierre à l’édifice côté Knicks, il s’agit de J.R. Smith et de Cris Copeland très en forme lors de la dernière rencontre pour le dernier cité.

CHECK À L’INFIRMERIE

Toujours absent, Danny Granger ne fera pas son retour pendant ces PlayOffs. Celui qui n’a pris part qu’à cinq rencontres cette saison n’aura pas manqué aux Pacers notamment grâce à l’éclosion de Paul George. Cependant c’est du côté de la mène que davantage de questions sont soulevées. Après avoir été absent lors du Game 5,  George Hill est de nouveau incertain pour la rencontre de la nuit. Son absence pourrait être préjudiciable aux Pacers.

À New York, l’infirmerie se vide petit à petit. Les new yorkais devraient avoir à disposition les 15 joueurs de leur roster. Amar’e Stoudemire n’est pas encore en grande forme après qu’il ait enfin fait son grand retour.

LE DUEL DU MATCH

Comme nous avons pu le dire auparavant, tout devrait se passer une nouvelle fois dans la raquette cette nuit. Et donc, nous ne pouvons pas nous tourner vers un autre duel que celui qui opposera Tyson Chandler à Roy Hibbert. Le big man d’Indiana aura régulièrement été celui qui a fait la différence dans cette série, et ce sur les deux bords du parquet. Que ce soit dans la dissuasion de toutes les pénétrations dans SA peinture ou son apport offensif avec sa palette de mooves, ou encore son efficacité au rebond, Hibbert aura dominé la raquette. Tyson Chandler n’aura jusqu’alors que rarement pris le dessus sur le pivot de 2m18. Et étant donné les défenses auxquelles nous avons affaires, les rebonds sont primordiaux. Depuis sa blessure au cou qu’il a connue courant avril, Tyson Chandler n’apporte plus autant, l’heure est peut-être venue de se réveiller. Chandler n’a jamais été un grand attaquant, mais sa capacité à bien porter les blocks et son apport défensif ont régulièrement été loués. Tranchées dans la raquette, sortez les casques, les frontales et les baïonnettes, l’heure est à la guerre !

LES CINQ DE DÉPART

Indiana Pacers : D.J. Augustin – Lance Stephenson, Paul George – David West, Roy Hibbert.
New York Knicks : Raymond Felton – Pablo Prigioni, Iman Shumpert – Carmelo Anthony, Tyson Chandler.

LA CONF’

Frank Vogel pense que ses joueurs sont capables de venir à bout de ces Knicks. Il sait que ses joueurs rentreront sur le terrain très confiants. “Les garçons sont confiants. Ils savent ce qu’ils ont à faire pour battre les Knicks. Ils se savent véritablement capables de le faire et ce même si George Hill est absent. Ils vont rentrer sur le parquet très confiants.

De son côté, Mike Woodson espère que son équipe pourra reproduire la performance du dernier match, et ce que George Hill soit de la partie ou non.“Nous nous préparons comme s’il allait jouer. Ce qui compte ce n’est pas les joueurs qu’on aura en face. Nous aurons de toute façon à être agressif dans tous les cas. 48 minutes d’engagement.” Les Knicks en sont-ils capables ?

PRONOSTIC

Allez on va croire en un Game 7. On va croire en des Knicks capables de venir gagner sur les parquets des Pacers pour la première fois de la saison. Tout se jouerait alors au Madison Square Garden. Mais avant cela il faudrait une courte victoire des Knicks. Disons 4 points d’avantage pour les Knicks au coup de sifflet final et un deuxième Game 7 dans ces PlayOffs.

CALENDRIER DE LA SÉRIE

Game 1 : Dimanche 5 mai, Indiana @ New York, victoire des Pacers 102-95.
Game 2 : Mardi 7 mai, Indiana @ New Yorkvictoire des Knicks 105-79.
Game 3 : Samedi 11 mai, New York @ Indianavictoire des Pacers 82-71.
Game 4 : Mardi 14 mai, New York @ Indianavictoire des Pacers 93-82.
Game 5 : Jeudi 16 mai, Indiana @ New Yorkvictoire des Knicks 85-75.
Game 6 : Samedi 18 mai, New York @ Indiana, à 2h.
Game 7* Lundi 20 mai, Indiana @ New York, à 2h.

* : si nécessaire

2 Commentaires

2 Comments

  1. @TrashTalk_fr

    18 mai 2013 à 12 h 25 min at 12 h 25 min

    [Preview] Game 6 : To win or go home, la chute des masques http://t.co/bMruQA2taj

  2. @HeversCarter

    18 mai 2013 à 12 h 47 min at 12 h 47 min

    RT @TrashTalk_fr: [Preview] Game 6 : To win or go home, la chute des masques http://t.co/bMruQA2taj

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top