Celtics

[Preview] Game 6 : Le vert est dans la Grosse Pomme

Et si… Et si Boston allait chercher le match 7 cette nuit. Impensable vendredi dernier à la sortie de la victoire des Knicks face aux Celtics lors du Game 3. Après ce match, la série en était à 3-0 et le rideau presque tiré. Mais voilà, aujourd’hui les deux équipes en sont à 3-2 et tous les espoirs sont permis dans le Massachusetts.

Après deux victoires consécutives, dont la dernière probante au Madison Square Garden, les Celtics ont totalement relancé la série qui s’annonçait bien mal embarquée. En l’absence de Rajon Rondo, pousser des Knicks deuxième bilan de la saison régulière à l’Est jusqu’au match 7 serait en soit un exploit. Nous n’en sommes pas encore là bien que les Celtics ont toutes les chances de l’emporter cette nuit chez eux au TD Garden.

L’honneur plus que sauf désormais, les Celtics auront-ils la capacité de réaliser ce qu’aucune équipe n’est encore parvenu à faire, gagner une série après avoir été mené 3-0 ? En tout cas, une chose est sure, ils n’en ont jamais été aussi proches. Tout passera par une victoire cette nuit chez eux pour pousser les Knicks dans leurs derniers retranchements ce dimanche au MSG.

Lors des Game 4 et 5, une efficience offensive a su être retrouvée, s’appuyant notamment sur quatre hommes. Paul Pierce reste toujours l’arme majeure de cette équipe et continue dans son rôle de créateur numéro 1. Et dans le money time c’est Kevin Garnett qui se révèle toujours aussi précieux. Alors que Jason Terry se rappelle au bon souvenir de ceux qui l’avaient trop rapidement enterré depuis deux matchs, Jeff Green continue de laisser parler son physique pour assurer un peu de scoring.

De l’autre côté, de plus en plus de questions sont soulevées, notamment quant à la capacité de Carmelo Anthony à faire gagner une équipe en PlayOffs.

 

Avec J.R. Smith, l’autre option offensive majeure à New York, ils auront shooté un exceptionnel 21-73 (soit 28%) lors des deux derniers matchs, autant dire que les Knicks ne pouvaient (devaient) pas gagner ces matchs là. Sortez les casques, ça balance sévère. Il serait préférable pour les Knicks que les deux hommes se ressaisissent si New York ne veut pas subir une des humiliations majeures en NBA. S’ils poursuivent sur cette lancée, ils n’en seront pas loin…

La rotation des knicks en théorie plus conséquente (les Celtics jouent à 7) ne permet pas aux Knicks de prendre le dessus. Le problème semble mental côté new yorkais. Peut-il être réglé ? Nous aurons une bonne partie de la réponse ce soir…

Dans un TD Garden chaud comme la braise, les Knicks devraient avoir toutes les peines du monde à s’en sortir si sa star ne redresse pas la barre. On a notamment pu se rendre compte qu’un bon Raymond Felton ne suffisait pas pour assurer la victoire. Si New York veut vaincre et venir à bout de ces Celtics, cela passera par un grand Carmelo Anthony. En est-il capable ? Voilà pourquoi vous ne pouvez pas manquer la rencontre de la nuit !

Pour ajouter à la tension, le Trashtalk de J.R. avant le Game 5 aura eu tendance à mettre le feu au poudre. Son duel avec Jason Terry pourrait bien être au centre de toutes les attentions cette nuit alors que les deux hommes se sont pris une double faute technique lors du dernier match. Par ailleurs, le comportement plus que limite de Jordan Crawford à la fin de cette même rencontre n’est pas passé inaperçu.

Côté blessures, Mike Woodson va pouvoir s’appuyer sur la totalité de son roster à l’exception de Stoudemire qu’on ne verra pas pendant la série. Peut-être au prochain tour ? Côté Boston, on n’aura et ce jusqu’à la fin des PlayOffs à regretter que les absences de deux blessés de longue date, à savoir Rajon Rondo et Jared Sullinger.

La décla – Kevin Garnett

“ C’est une question de survie. C’est comme un match 7. Tous les matchs maintenant sont comme des Game 7, et nous nous battons pour ça. »

Les cinq de départ

New York Knicks : Raymond Felton, Pablo Prigioni, Chris Copeland, Carmelo Anthony, Tyson Chandler
Boston Celtics : Avery Bradley, Paul Pierce, Jeff Green, Brandon Bass, Kevin Garnett

Les résultats en saison régulière

Game 1 – Lundi 7 Janvier, Victoire de Boston à New York, 102-96
Game 2 – Jeudi 24 Janvier, Victoire de New York à Boston, 89-86
Game 3 – Mardi 26 Mars, Victoire de New York à Boston, 100-85
Game 4 – Dimanche 31 Mars, Victoire de New York sur Boston, 108-89

Le calendrier

Game 1 – Samedi 20 Avril, Boston à New York, 21h sur ABC, Victoire des Knicks 85 à 78
Game 2 – Mardi 23 Avril, Boston à New York, 2h sur TNT, Victoire des Knicks 87 à 71
Game 3 – Vendredi 26 Avril, New York à Boston, 2h sur ESPN, Victoire des Knicks 90 à 76
Game 4 – Dimanche 28 Avril, New York à Boston, 19h sur ABC, Victoire des Celtics 97 à 90
Game 5 – Mercredi 1er Mai, Boston à New York, 1h sur TNT, Victoire des Celtics 92 à 86
Game 6  – Vendredi 3 Mai, New York à Boston, 1h sur ESPN
Game 7 * Dimanche Mai, Boston à New York, à confirmer

Le prono 

Victoire des Celtics de moins de 5 points pour l’histoire

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    3 mai 2013 à 17 h 02 min at 17 h 02 min

    [Preview] Game 6 : Le vert est dans la Grosse Pomme http://t.co/wf0egybdjL

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top