Dossiers NBA

NCAA March Madness : les talents à ne pas louper !

Chaque saison, c’est la même affaire ! Le calendrier de la saison régulière touche à sa fin en NBA, et le même phénomène se produit chez les plus jeunes en NCAA. La March Madness, c’est 68 équipes d’Université, divisées en 4 conférences, qui se rentrent dans le tas dans des matchs directement éliminatoires afin de se retrouver dans le Final Four. Pour vous faire plaisir, on a le programme complet, et surtout les petits talents qu’il ne faudra surtout pas louper !

Le programme, plus communément appelé ‘bracket’ au pays de l’Oncle Sam, est une véritable passion chaque année pour les américains. En effet, au bureau comme à la maison en passant par la Maison Blanche et les expatriés, tout le monde y va de son petit pronostic sur l’Université qui finira championne, le tout dans une ambiance de fierté et de fraternité entre anciens et nouveaux d’un même parcours universitaire. La March Madness, c’est un peu l’occasion d’être fier de son campus, et se sentir membre d’une communauté un court instant ! Trêve de blabla, voici le programme ci-dessous.

Seulement, notre but n’est pas de proposer un pronostic vaseux sur les possibles participants au Final Four, mais de présenter les joueurs qu’il ne faut absolument pas louper, si vous souhaitez avoir un aperçu de ce que certains donneront dans la grande Ligue l’an prochain. Depuis quelques mois, la bataille fait rage au sein des meilleurs talents des Etats-Unis et le numéro 1 de la Draft n’est pas encore totalement déterminé. Et à quelques semaines de la Lottery (nommant la franchise qui possèdera le premier choix de Draft le 21 Mai prochain), quoi de mieux que de vous pousser à rechercher LA future pépite de la Draft 2013 en vous basant sur quelques projections TrashTalk ? L’absence de Nerlens Noël et CJ McCollum du tournoi nous empêchent de faire leur profil, mais nous l’effectuerons par la suite. C’est partit !

Ben McLemore

Casier Judiciaire : Arrière, 19 ans, Université de Kansas, 1m96 pour 93 kilos.
Statistiques : 16.4 points, 5.3 rebonds, 2.0 passes, 56% au tir dont 44% de loin, 87% aux lancers.
Description :
Sorte de mix intéressant entre Bradley Beal et Dwyane Wade, McLemore c’est avant toute chose un corps déjà prêt pour la NBA : au poste d’arrière, ses dimensions sont parfaites et ses qualités athlétiques au-dessus du lot. Rapide et agressif, il n’a pas peur du contact et sait finir avec les deux mains. Sa mécanique au tir est superbe, et il peut très bien punir à distance. Ajoutez à cela un gros potentiel défensif  et vous obtenez le favori pour être choisi en premier en Juin prochain. Seulement, le pensionnaire de Kansas a aussi quelques soucis à régler : très moyen lorsqu’il doit créer son propre jeu offensif, il reste pour le moment un excellent attaquant en catch-and-shoot et en contre-attaque, mais ne montre pas de vrai progrès en pick and roll, dont la NBA raffole. De même pour sa défense, souvent irrégulière et qui l’empêche de vraiment dominer : très bon arrière, il finira dans le Top 3 de la Draft, mais peut-on construire un avenir sur lui ?

Marcus Smart

Casier Judiciaire : Meneur, 19 ans, Université d’Oklahoma State, 1m95 pour 97 kilos.
Statistiques : 15.5 points, 5.7 rebonds, 4.2 passes, 41% au tir dont 30% de loin, 79% aux lancers.
Description :
La nouvelle vague des combo-guards à la Dion Waiters est en pleine effervescence. Smart, comme son nom l’indique, est un meneur de jeu avec beaucoup de qualités de leader : il se donne à 200% pour la gagne, des deux côtés du terrain, et pense à rendre ses coéquipiers meilleurs en écoutant son coach. Tanké comme l’arrière des Cavaliers, il posera beaucoup de problèmes à certains meneurs de par son corps de bûcheron allié à une vitesse impressionnante. Capable de marquer au poste comme sur pick-and-roll, son potentiel est impressionnant et il l’a montré en étant le leader de la Team USA moins de 18 ans. Il faudra seulement que le jeune homme fasse de meilleurs choix dans sa sélection de tirs (confirmé par ses pourcentages) comme dans sa gestion de balle (4 balles perdues sur 40min), et qu’il réponde présent soir après soir en NBA. Mais à part ça, c’est un coup de coeur : il s’exprime très bien face aux micros et connaît très bien le jeu. Une valeur sûre.

Otto Porter

Casier Judiciaire : Ailier, 19 ans, Université de Georgetown, 2m08 pour 100 kilos.
Statistiques : 16.3 points, 7.4 rebonds, 2.4 passes, 49% au tir dont 43% de loin, 78% aux lancers.
Description :
La relève de Tayshaun Prince ! Extrêmement long et intelligent sur le terrain, le produit de Georgetown est avant tout un monsieur je fais tout pour le bien de l’équipe. Possédant un gros QI basketball, il ne prend que des tirs ouverts et trouve ses coéquipiers démarqués : ses pourcentages au tir sont superbes, car il fait attention à chacune de ses décisions. Bagarreur sur chaque rebond, Porter peut déjà devenir l’an prochain un des meilleurs jeunes défenseurs de la NBA. Seulement, quelles équipes miseront sur un joueur de complément ? Cet ailier ne montre pas de qualités de leader, et représente avant tout le lieutenant parfait façon Luol Deng ou Prince. Ses qualités athlétiques et son poids seront aussi un soucis ses premiers mois, tout comme sa création offensive. Il reste cependant très solide, et beaucoup d’équipes en recherche de joueurs sérieux saliveront.

Cody Zeller

Casier Judiciaire : Pivot, 20 ans, Université d’Indiana, 2m12 pour 117 kilos.
Statistiques : 16.9 points, 8.2 rebonds, 1.2 passes, 57% au tir, 76% aux lancers.
Description :
Le dernier membre de la fratrie Zeller (Tyler aux Cavs, Luke aux Suns) est apparemment le plus fort des trois ! Sorte de mélange entre Chris Kaman et Marcin Gortat, le produit d’Indiana est avant tout un fabuleux joueur au poste. Possédant déjà la plupart des mouvements fondamentaux possibles à 20 ans proche du panier, sa seule présence dans la raquette attire les regards des 5 défenseurs adverses. Aussi intelligent que ses deux aînés, Cody court en contre-attaque, repère les erreurs défensives pour les faire payer, et sait hausser le ton dans sa propre raquette. Mais si ses mensurations sont intéressantes, il lui reste encore beaucoup à apprendre sur comment gérer des joueurs plus lourds, et surtout plus rapides : il se fait quelques fois malmener dans sa propre raquette et perd sa position en attaque. Hormis ces quelques doutes, le pivot des Hoosiers est un fabuleux talent, qui pourrait vite devenir une machine à double-double en NBA.

Shabazz Muhammad

Casier Judiciaire : Ailier, 19 ans, Université d’UCLA, 2m01 pour 106 kilos.
Statistiques : 17.8 points, 5.3 rebonds, 0.8 passes, 45% au tir dont 40% de loin, 71% aux lancers.
Description :
L’énigme complète. Comparé à ses débuts à Kobe Bryant puis James Harden, le pensionnaire de UCLA est désormais une version améliorée de Kerry Kittles… Muhammad, c’est avant tout un scoreur potentiellement génial : gaucher, ultra-rapide, des qualités athlétiques de rêve et une envergure d’albatros, il peut marquer à volonté sur ses défenseurs. On préfèrera garder l’étiquette de ‘version pauvre de James Harden’, tant le jeune ailier manque en tir extérieur et en régularité. Son esprit de compétition est énorme, mais sa vision du basket parait surtout tourner autour de son petit nombril : bon courage au coach qui le récupèrera, tant son égo semble surdimensionné. Quoi qu’il en soit, Shabazz reste un projet longue durée exceptionnelle de par ses qualités de scoreur, mais il devra trouver d’autres façons d’apporter dans le jeu s’il ne veut pas être vite labellisé comme le nouveau Monta Ellis du pauvre.

Anthony Bennett

Casier Judiciaire : Ailier-fort, 19 ans, Université d’UNLV, 2m05 pour 118 kilos.
Statistiques : 15.8 points, 7.9 rebonds, 0.9 passes, 53% au tir dont 39% de loin, 70% aux lancers.
Description :
Avec Muhammad, de très loin le plus gros potentiel de la cuvée 2013. Si certains ne connaissent pas Larry Johnson, qu’ils se réfèrent à Charles Barkley : Anthony Bennett est le dernier vainqueur de la loterie génétique, capable de courir plus vite que certains meneurs, se faire la place qu’il veut au rebond, et aller contrer des tirs en haute altitude. Son moteur est exceptionnel, et si nous n’avons mentionné que ses qualités athlétiques, sont tir extérieur est très solide pour son âge. Il peut marquer dans à-peu-près toutes les situations, et mener des coast-to-coast dévastateurs. Seulement, une telle tornade apporte aussi son lot de frustrations : trop petit, il se fait souvent malmener au poste, et il devra de toute évidence jouer ailier-fort au plus haut niveau. C’est aussi un joueur très jeune, donc qui joue encore beaucoup à l’instinct et n’a pas encore de mouvement qui lui est propre. Sa sélection de tirs est irritante, et sa défense plus que critiquable. Afin donc d’éviter le label Jason Maxiell, Bennett devra travailler dur et se faire respecter dans la raquette. Vu le potentiel, on l’espère car il s’agit là d’un phénomène physique.

Alex Len

Casier Judiciaire : Pivot, 19 ans, Université de Maryland, 2m15 pour 123 kilos.
Statistiques : 12.0 points, 7.9 rebonds, 0.9 passes, 54% au tir dont 13% de loin, 69% aux lancers.
Description :
Victime du phénomène Vucevic ? Le pivot du Magic, auteur d’une belle saison, semble bénéficier à Alex Len qui ne réalise pas une campagne folle mais attire de nombreuses franchises. Sa capacité à intimider les attaquants par sa taille en fait une belle présence défensive, et il fait tout ce qu’il faut pour le bien de son équipe comme le montre son attitude toujours sous contrôle. Très agile et mobile, il défend remarquablement bien sur les pick-and-rolls et sécurise bien les rebonds. Son rôle sera donc limité au niveau supérieur, car sa palette offensive se résume à quelques rebonds offensifs et des tirs ouverts, mais pas d’isolation en un-contre-un. Un beau potentiel à la Valanciunas de par son combo taille/mobilité, mais pas le genre de joueur sur lequel une franchise construira son avenir.

Victor Oladipo

Casier Judiciaire : Arrière, 20 ans, Université d’Indiana, 1m96 pour 102 kilos.
Statistiques : 13.6 points, 6.4 rebonds, 2.1 passes, 60% au tir dont 44% de loin, 75% aux lancers.
Description :
Si Oladipo ne vous emmènera pas de lui-même vers la victoire, il fera tout ce qui est possible pour y arriver. Véritable  pile électrique humaine, le pensionnaire d’Indiana ne sait jouer qu’à un seul rythme : à fond la caisse. Il possède des qualités athlétiques exceptionnelles, et alliées à un coeur gros comme ça il joue chaque match comme s’il s’agissait de son dernier. En progression dans son tir extérieur, son efficacité offensive est impressionnante et il n’hésite pas à se frotter aux gros que ce soit au rebond comme en pénétration. Cependant, Oladipo manque de créativité en attaque, et perd régulièrement le ballon. Sa capacité à dribbler et dépasser ses défenseurs est en-dessous de la moyenne, ce qui le gênera énormément en NBA : peut-il devenir plus qu’un simple P.J. Tucker, dans le registre du défenseur omniprésent à l’attaque limitée ? Le drafter aussi haut sera un soucis vu son potentiel restreint.

Trey Burke

Casier Judiciaire : Meneur, 20 ans, Université de Michigan, 1m83 pour 85 kilos.
Statistiques : 19.2 points, 3.2 rebonds, 6.7 passes, 48% au tir dont 40% de loin, 80% aux lancers.
Description :
Mon coup de coeur de la saison ! Le meneur des Wolverines est un joueur de petite taille, mais avec un cerveau de lieutenant et des qualités techniques déjà bien développées, son impact sur le jeu est énorme. Capable de bombarder de loin comme de distribuer de superbes caviars, sa belle gestion des pick-and-rolls lui permettra de s’adapter rapidement au jeu NBA. Ses quelques défauts tournent autour de sa tendance à prendre des tirs un peu trop rapidement, et à ne pas pouvoir finir dans la raquette, mais la qualité de tir est telle qu’il pourrait vite devenir un meneur solide en remplaçant dans une grosse équipe vu qu’il est projeté en milieu de tableau. Sports Illustrated et Big Ten Player of the Year, le jeune Burke devra bosser dur s’il veut dépasser Jameer Nelson, sa comparaison la plus valide.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top