Ja Morant a effectué son grand retour : 17 points en sortie de banc et la victoire contre les Rockets, ça flingue

Le 23 mars 2023 à 06:07 par Arthur Baudin

Ja Morant
Source image : NBA League Pass

Tirage de rideau sur 19 jours de controverse et de débats les plus fous autour de Ja Morant. Cette nuit, le double All-Star des Grizzlies est réapparu sous la tunique de sa franchise. Surtout, ne pas aller fêter ça dans un strip-club avec un flingue. Surtout, ne pas aller fêter ça dans un strip-club avec un flingue. Surtout, ne pas aller fêter ça dans un strip-club avec un flingue.

La jolie boxscore maison, c’est par ICI !

On lui donnerait le bon dieu sans confession. Premier match de sa jeune carrière (qui en compte déjà 240) dans la peau d’un remplaçant, 17 points à 6/13 au tir, 4 rebonds, 5 assists, 2 interceptions et 1 contre. Victoire ric-rac contre les déglingos de Houston, 130 à 125. Ja Morant peut remercier Jaren Jackson Jr. pour les travaux encore fumeux – 37 points à 14/20 au tir, 10 rebonds et 2 blocks – comme il peut remercier tout le reste de l’effectif pour ces neufs matchs passés sans leur leader. Les Desmond Bane, Dillon Brooks et Tyus Jones ont sauvé un bilan de six victoires pour trois défaites. Après ce nouveau succès, Memphis siège à la 2e place de la Conférence Ouest, deux victoires devant les Kings. Écarté du groupe pour une sombre affaire de flingue dans un strip-club – vous l’avez normalement compris dans le chapô – et à la suite d’accusations d’agression et d’intimidation portées à son encontre, l’avertissement se révèle sans frais pour Ja Morant. Enfin, par « sans frais », on entend qu’il n’a peut-être perdu que 40 millions de dollars. Il lui aurait fallu intégrer l’une des trois « All-NBA Teams » à l’issue de cette saison pour voir son contrat max à 193 millions de dollars sur cinq ans, grimper jusqu’à 233.

Mais sur le plan purement sportif, Ja Morant n’a rien perdu. Les Grizzlies se retrouvent dans la position idéale pour bien débuter les Playoffs. Petit astérisque en bas de page, on ne compte pas que des cadeaux dans les candidats au play-in tournament. Bien malheureux les meilleurs bilans de l’Ouest qui ont bossé mordicus sur la saison régulière pour se retrouver opposés aux Lakers de LeBron James et Anthony Davis, ou aux Mavericks de Luka Doncic et Kyrie Irving dès le premier tour des Playoffs. Comme dit plus haut, avertissement sans frais pour Ja Morant, mais le mouillage de nuque doit se faire rapidement. Il ne reste que dix matchs à la superstar des Grizzlies pour reprendre un rythme qui se perd facilement.

L’ovation du public de Memphis pour le retour de Ja Morant.pic.twitter.com/N5mYpuHVqd

— TrashTalk (@TrashTalk_fr) March 23, 2023


Dans cet article