News NBA

Blessures en NBA : Zion Williamson réévalué dans deux semaines, Steven Adams forfait pour un mois

Zion Williamson 25 janvier 2023

Pas de Zion avant 2 semaines…

source image : YouTube

La première partie de saison dans le rétro, les équipes arrivent à un moment charnière. À l’approche du All-Star Break, les équipes les plus compétitives s’apprêtent à entamer un run pour une qualification directe en Playoffs. Chacune espère ainsi un effectif au complet pour y parvenir. Allez, petit point blessures.

Zion Williamson réévalué d’ici deux semaines

Absent depuis le 4 janvier pour une blessure aux ischios-jambiers, Zion Williamson progresse dans sa rééducation et devrait – selon Marc Stein – être réévalué dans deux semaines. Tant mieux : les Pelicans sont dans le dur avec cinq défaites de suite et recevront cette update en éclaircie dans la tempêtes. De surcroît Brandon Ingram – indispo depuis le 25 novembre dernier – se rapproche lui aussi du retour. New Orleans n’attend que ça.

Pas de Steven Adams avant 1 mois

Coup dur pour les Grizzlies. Sur une spirale négative (3 défaites de suite) et après avoir vu la première place s’éloigner, Memphis devra composer sans son pivot pour trois à cinq semaines, comme l’indique Shams Charania de The Athletic. Blessé au genou droit dimanche dernier, le Néo-Zélandais est finalement victime d’une entorse du ligament croisé postérieur et sera donc mis de côté jusqu’au All-Star Weekend. Un sacré hic pour les Grizzlies qui devront s’adapter en décalant Jaren Jackson Jr. sur le poste 5. Ce soir, pour le match face à Golden State : attention au chantier de Kevon Looney.

Austin Reaves bientôt de retour

Absent depuis deux semaines pour une blessure aux ischios-jambiers, Austin Reaves participe désormais aux entraînements sans contacts et a repris la course, comme l’indique Dan Woike du Los Angeles Times. Chouette : les Lakers retrouvent déjà Anthony Davis et accueillent Rui Hachimura ce soir. Ils pourront donc bientôt compter sur le retour de leur sniper. Parfait pour décuver en lendemain de défaite, non ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top