Nets

T.J. Warren a retrouvé les parquets NBA : 703 jours plus tard, la longue attente a pris fin pour l’ailier des Nets

T.J. Warren Nets 3 décembre 2022

T.J. Warren en tenue, une image presque bizarre après tout ce temps.

Source image : NBA League Pass

Plombé par les blessures et absent des parquets depuis presque deux années entières (dernière apparition officielle le 29 décembre… 2020), T.J. Warren a enfin pu enfiler un maillot et retrouver la NBA avec Brooklyn. Un retour qui marque la fin d’une longue attente. 

À l’instar d’un Jonathan Isaac, toujours à l’infirmerie, T.J. Warren fait partie de ces joueurs qui ont été fauchés en plein vol par les blessures. Héroïque dans la bulle d’Orlando avec les Pacers, le joueur n’a malheureusement pas eu le temps de confirmer sur la durée cette forme “Jordanesque”. Gravement blessé au pied au bout de quatre petits matchs lors de la saison 2020-21, il se voyait condamner à voir jouer ses coéquipiers depuis l’infirmerie. Le début d’un long chemin de croix qui semblait ne jamais avoir de fin. Injury report après injury report, on voyait la date de comeback se défiler. Non, encore quelques semaines. Non, encore un mois. On commençait à se demander si le joueur allait revenir un jour au jeu. Les Nets ont décidé d’y croire cet été en lui offrant un contrat d’un an et leur patience a été récompensée.

Ayant obtenu hier le feu vert des toubibs, Warren était officiellement à disposition de son coach cette nuit contre les Raptors et il n’aura pas fallu attendre trop longtemps pour le voir entrer en jeu. Remplaçant Royce O’Neale en fin de premier quart-temps, “tidjé” a pu recevoir les encouragements de son nouveau public. Et sa perf dans tout ça ? Bah pas si mal avec 10 points et 4 rebonds en 17 minutes lors de la victoire de Brooklyn contre Toronto. Forcément, il y a un peu de rouille, il y a un rythme à récupérer, des automatismes à construire avec les coéquipiers mais pour une première c’est assez encourageant. Reste plus qu’à confirmer cette belle impression sur la durée et éviter les bobos, ça serait déjà une sacrée victoire après le chemin parcouru. Le joueur a d’ailleurs avoué en conférence de presse qu’il a vécu ce comeback comme un rêve éveillé.

T.J. Warren en tenue, ça parait presque trop beau pour être vrai mais c’est bien arrivé cette nuit au Barclays Center. Un sacré renouveau pour l’ancien d’Indiana, qui va enfin pouvoir reprendre le cours de sa carrière, laissée entre parenthèses depuis deux longues années. 

Source texte : Clutch Points

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top