Celtics

Les Celtics éteignent les Kings au Garden : 122-104, l’attaque de feu de Sacramento s’est pris un gros mur vert

Jayson Tatum Celtics 26 novembre 2022

Jayson Tatum a sonné la charge pour Boston.

Source image : NBA League Pass

Celtics et Kings avaient rendez-vous au TD Garden cette nuit pour un duel qui promettait des étincelles entre les deux meilleures attaques de la Ligue. Dans un match longtemps indécis, c’est finalement Boston qui étouffe son adversaire et consolide toujours plus son trône au sommet de la NBA. (122-104)

Pour les stats de ce match, y’a juste à cliquer sur le lien magique. 

Lorsque les gens verront le score de ce match au petit matin, nombreux seront ceux qui penseront que la partie a été à sens unique. 122-104, ça ne laisse pas vraiment de place au suspense ou à un ascenseur émotionnel. On se dit, bon Boston a tapé Sacramento sans stresser, la belle affaire quoi. Pourtant, cette rencontre a été plus que disputée et les Kings ont longtemps tenu le parfait rôle de l’épouvantail venu jouer un vilain tour à son hôte. Malgré une entame bien cracra, les joueurs de Mike Brown avaient su ne pas paniquer. Petit à petit, grâce à une défense solide et un beau partage de balle en attaque, les violets avaient grapillé leur retard et même pris la tête ! Jaylen Brown plombé par les fautes, Boston ne pouvait que s’en remettre à Jayson Tatum, encore une fois très bon (30 points, 10/17 au tir) mais qui pouvait difficilement tout faire seul. Et puis il y a ce passage en fin de troisième quart-temps qui va tout changer. Joe Mazzulla tente un cinq improbable avec Pritchard-Brogdon-Hauser-Tatum-Kornet et ça… marche du tonnerre. Les Celtics retrouvent tout leur allant et mettent une méchante clim à Sacramento. 16-0 pour finir le quart-temps, et même 39-6 si on pousse à douze minutes ! Violent !

Avec le retour de Jaylen Brown aux affaires au début du money time, ça ne s’arrange pas pour Sacramento. Nouveau run de Boston, les Kings ne trouvent plus du tout de solutions et ce match qui avait tout d’un thriller au retour des vestiaires finit en… blowout. Immense fin de match des Celtics, qui ont su limiter l’attaque de Sacramento à 104 points, tout simplement son plus bas total de la saison ! Les copains de De’Aaron Fox se seront finalement heurtés à un mur, un mur vert. Ils auront d’ailleurs contribué à le renforcer en ajoutant quelques briques à longue distance (9/36 !). Vu le scénario du match, on était quand même en droit de penser qu’il y avait un joli coup à aller chercher. Mais non, le dernier finaliste NBA a fait respecter la hiérarchie et inflige une seconde défaite de rang à Sacramento, qui conclue son road trip avec un goût amer en bouche (1 victoire en 3 matchs). La réception des Suns ce lundi sera un nouveau test à la hauteur pour voir de quel bois sont fait ces Kings.

Chahuté pendant plus de la moitié du match, Boston a fini fort pour calmer une équipe de Sacramento qui avait montré de bonnes choses avant de craquer. La forteresse du TD Garden est toujours aussi dur à prendre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top