Heat

Le Heat va renommer sa salle : Cafeteros Arena, 305 Center, quel naming pour l’antre de Miami ?

FTX Arena American Airlines Arena Miami Heat 15 juin 2020

Ce bel écrin mérite un petit nom à la hauteur de sa grandeur.

Source : YouTube

L’appelation FTX Arena vit ses derniers jours en NBA. À cause d’une crypto-monnaie qui ne cesse de perdre de la valeur dans le monde des affaires, la plateforme FTX est en faillite, ce qui pousse le comté de Miami-Dade et le Heat à mettre un terme au contrat les liant avec la société. Un partenariat qui n’aura duré qu’une saison et demi…

Que les fans du Heat se rassurent, des bulldozers ne vont pas venir détruire cette salle mythique de la grande Ligue. Construite en 1999, l’antre floridienne a vu défiler les grandes heures de ses protégés. Dans cette ambiance particulière et sur ces sièges rouge orangé – oui, c’est une couleur qui existe – les fans ont vibré devant les exploits de Dwyane Wade, LeBron James, Jimmy Butler, Shaquille O’Neal, Chris Bosh ou encore Alonzo Mourning. On n’oublie pas Udonis Haslem, qui avait déjà 30 piges (non) lorsque la première pierre fut posée. Bref, le Heat ne va pas changer de salle, mais cette dernière va se doter d’un nouveau nom, la faute à une économie aussi intransigeante que Pat Riley. La crypto-monnaie n’est plus à la mode et les sociétés qui étaient riches hier sont à deux doigts de se foutre sous les ponts aujourd’hui. En janvier 2021, FTX avait proposé au Heat un joli chèque de 135 millions de dollars sur 19 piges pour nommer la salle de Miami FTX Arena. Ni une ni deux, le contrat était signé sauf que depuis quelques jours FTX est clairement dans le mal, ce qui a poussé le Heat et le comté de Miami-Dade à mettre fin à l’accord.

“Les rapports sur FTX et ses filiales sont extrêmement décevants. Le comté de Miami-Dade et le Miami Heat prennent immédiatement des messures pour mettre fin à leurs relations commerciales avec FTX. Nous travaillerons ensemble pour trouver un nouveau partenaire pour les droits d’appellation de l’Arena.”

La faillite de FTX marque la fin de ses accords avec le Heat, ce qui ouvre donc la porte aux investisseurs. Vu que l’on est sympa, on prémâche le travail aux dirigeants et aux élus du comté avec quelques idées de mécènes. La première, Jimmy Butler qui rachète le contrat pour balancer une dinguerie du genre “Cafeteros Arena”. Quand on cause Miami, on pense aussi au trio LeBron James – Dwayne Wade – Chris Bosh, alors pourquoi pas une “Tres Amigos Arena” ? Vice City Arena ou 305 Center apporteraient également une touche originale à la franchise. Autre candidat possible vu le tas de billets qu’il vient de foutre à la banque, Tyler Herro. Le nouveau riche a les ressources pour que la salle floridienne devienne la “Sixth Man of the Year Arena”. Vous l’aurez compris, les patrons du Heat et de Miami-Dade vont se mettre au boulot dans les prochaines semaines pour échanger les droits d’appellation du gymnase contre un joli petit chèque. La fanbase de South Beach doit déjà croiser les doigts pour s’éviter un blase franchement pas enviable.

La société FTX est en train de faire faillite et elle ne pourra pas honorer son contrat avec le Heat. On s’apprête donc à changer les stickers présents sur le parquet de Miami. Au fond, peu importe le nom, tant qu’il y a le beau jeu… même si pour l’instant lui aussi semble en piteux état du côté de Miami.

Source texte : ESPN, Miami Heat.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top