News NBA

Les Warriors battent les Wizards à Tokyo, 96-87 : Rui Hachimura est meilleur que Stephen Curry, James Wiseman bientôt All-Star

La magie de la pré-saison.

Source image : NBA League Pass

Après une intersaison mouvementée mais toujours aussi interminable, on était hyper heureux de se lever ce matin avec un match NBA au programme. Ce midi, les Warriors et les Wizards ont effectivement donné le coup d’envoi de la pré-saison dans le cadre des NBA Japan Games, de quoi bien se remettre dans le bain en attendant le début de la régulière dans trois semaines. 

Oh que ça fait du bien ! Que ça fait du bien de revoir du basket NBA, qui plus est à l’heure du déjeuner et alors que le week-end pointe le bout de son nez. Direction Tokyo donc pour le tout premier match de pré-saison entre les champions en titre de Golden State et les champions en slip de Washington. Il y a du beau monde en tribunes, du rappeur Suga à la joueuse de tennis Naomi Osaka, mais aussi sur le parquet car Steph Curry, Draymond Green, Bradley Beal et Kristaps Porzingis sont tous en tenue. Parmi les grands noms, seul Klay Thompson fait l’impasse sur le match mais ça n’empêche pas le public japonais de s’enflammer à la moindre occasion. Cependant faut bien l’avouer, et c’était prévisible, les occasions sont rares dans les premières minutes. Entre turnovers qui s’enchaînent, briquasses de loin (1/18 à 3-points dans le premier quart, on était à deux doigts de changer les panneaux), mésententes, glissades et le tableau du score qui bugue, le mot “pré-saison” prend très vite tout son sens. Dans cette bouillie de basket, le régional de l’étape Rui Hachimura parvient cependant à se montrer. Titularisé sur le poste 3 et encouragé par tout un peuple, Rui est déjà à 100%. Certes parfois c’est maladroit mais il est sans doute le mec le plus actif sur le terrain, lui qui monte en puissance au fur et à mesure du match : 13 points et 9 rebonds en 25 minutes au final pour le Japonais de 24 ans, avec une petite ovation au moment de quitter le parquet, bref on peut dire qu’il a plutôt bien négocié son rendez-vous.

Que retenir à part ça ? Les débuts de Monte Morris, Delon Wright et du rookie Johnny Davis côté Wizards (désolé les trois fans de Will Barton, mais il n’a pas joué), et ceux de Donte DiVincenzo et JaMychal Green côté Warriors. Parce que c’est aussi et surtout ça la pré-saison, l’occasion de voir les recrues s’exprimer pour la première fois sous leurs nouvelles couleurs. En l’occurrence, c’est aussi l’occasion de voir Bradley Beal et Kristaps Porzingis jouer ensemble pour la première fois, les deux s’échangeant même un gros alley-oop histoire de booster les espoirs des Wizards. Mais celui qui s’illustre le plus au milieu de tout ça, c’est James Wiseman. Même s’il se retrouve du mauvais côté d’un poster de Kyle Kuzma en début de match, le numéro 2 de la Draft 2020 marque des points, dans tous les sens du terme : 24 minutes de jeu, 20 unités au total, 8 rebonds, 1 contre, le tout à 8/11 au tir et 4/6 aux lancers-francs. Styléééé.

De bon augure pour la suite après toutes les galères de blessures que Wiseman a connues ces deux dernières années. Outre Jonathan Kuminga et Moses Moody, le pivot de 21 piges fait également partie intégrante de ce noyau de jeunots qui doit aider la dynastie Warriors à se prolonger le plus longtemps possible. S’il peut confirmer ce qu’il vient de montrer du côté de Tokyo et surtout éviter l’infirmerie, ça risque de faire quelques étincelles vu le talent et le potentiel athlétique du garçon.

La parenthèse James Wiseman refermée, la deuxième mi-temps et surtout le dernier quart-temps nous permettent de voir les petits jeunots se dégourdir les jambes, mais aussi les anciens. Taj Gibson profite de ses quelques minutes pour montrer qu’il existe encore et surtout pour… planter deux tirs à 3-points, c’est-à-dire un de plus que Stephen Curry dans ce match. La magie de la pré-saison en quelque sorte.

Ah au fait, même si c’est pas du tout le plus important, sachez que les Warriors ont battu les Wizards 96-87. Allez, on remet ça ce dimanche pour le match retour, à 7h du matin heure française.  

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top