News NBA

Carmelo Anthony, Blake Griffin, Dwight Howard… des grands noms toujours sans équipe pour la saison à venir

Y’a encore du beau monde sur la touche…

Source image : montage TrashTalk

Nous sommes fin septembre, les camps d’entraînement ont commencé, la pré-saison est sur le point de débuter, et le premier match de régulière est prévu pour dans trois semaines. Autrement dit la campagne 2022-23 est lancée mais certains – qu’on connaît bien en plus – sont toujours sur leur canapé. 

Blake Griffin

Précieux pour les Nets lors des Playoffs 2021 mais apparaissant bien cramé la saison dernière (6,4 points et 4,1 rebonds de moyenne), Blake Griffin est toujours sans équipe fixe. L’ancien roi du poster dunk et sextuple All-Star n’intéresse visiblement plus trop les franchises NBA, même celles à la recherche d’expérience. Mais rassurez-vous, Blakounet n’est pas triste pour autant. Il y a encore quelques semaines, on l’a vu faire la bringue du côté de Las Vegas avec Chandler Parsons et serait désormais accro au golf.

Carmelo Anthony

L’un des dix meilleurs scoreurs all-time est toujours sur le marché. Si Melo reste capable de scorer les yeux fermés, il n’y a pas foule pour le signer. À un moment donné, suite à l’annonce de la grosse blessure de Danilo Gallinari chez les Celtics début septembre, on a cru qu’Anthony allait traverser les States pour passer des… Lakers à Boston. Finalement c’est resté au stade de la rumeur et Carmelo continue de s’entraîner tout seul dans son coin.

Lou Williams

Reverra-t-on l’Underground GOAT sur les parquets NBA un jour ? Après avoir sorti sa saison la moins productive (à peine 6 points de moyenne en 14 minutes et seulement 56 matchs joués chez les Hawks) depuis sa campagne sophomore en 2006-07 (et ouais ça remonte), le triple vainqueur du titre de Sixième Homme de l’Année semble sur la fin. Et visiblement, il est prêt à l’accepter si l’on en croit ses propos sortis il y a quelques semaines : “Si une opportunité se présente, il faut que ça ait du sens. Il faut que la situation soit bonne, une situation où je peux continuer à grandir en tant que joueur et où je peux guider les jeunes. Si c’est juste pour rester assis sur le banc, ça vaut pas le coup, j’ai des choses plus importants à faire de mon temps.”

Dwight Howard

Après une nouvelle pige aux Lakers la saison passée, Dwight Howard semble aujourd’hui plus près de signer un deal avec la WWE qu’avec une franchise NBA. “Il a mon numéro” a même indiqué Triple H, ancien catcheur célèbre et l’un des dirigeants de la WWE aujourd’hui. Au revoir les parquets de basket, place aux rings de catch pour le pivot de 36 ans ? Pas impossible du tout.

LaMarcus Aldridge

Après avoir été forcé à quitter les parquets pour des problèmes cardiaques, LaMarcus a pu faire son retour l’an passé chez les Nets, et a montré qu’il restait un joueur bien productif à l’âge de 37 ans : 13 points et 5 rebonds de moyenne à 55% au tir en 22 minutes, c’est honorable mais pour l’instant ça ne lui a pas permis de retrouver un point de chute. Si l’on en croit les dernières rumeurs, LMA pourrait décider de raccrocher, néanmoins les Celtics – diminués par les blessures de Robert Williams III et Danilo Gallinari – garderaient un œil sur lui.

Paul Millsap

Il n’y a pas si longtemps, Paul Millsap était encore considéré comme un vétéran précieux pouvant aider une équipe ambitieuse. Aujourd’hui, il a l’air bien cramé. No disrespect envers l’ancien All-Star mais entre Brooklyn et Philadelphie l’an dernier (3,5 points et 3,5 rebonds de moyenne), Paulo a clairement fait son âge (37 ans). Pas sûr qu’il refoule un parquet…

DeMarcus Cousins

Depuis ses gros problèmes de blessure, DeMarcus Cousins a enchaîné les expériences, de Houston à Denver en passant par Los Angeles et Milwaukee. Sans jamais s’installer durablement dans une équipe, mais en montrant à chaque fois qu’il pouvait toujours être productif en un temps de jeu limité. Chez les Nuggets l’an dernier, il apportait encore 9 points et 5 rebonds par soir en seulement 14 minutes de jeu dans l’ombre de Nikola Jokic. Alors on veut rester optimiste pour DMC. Que ce soit avant ou durant la saison, une opportunité devrait se présenter pour Boogie à un moment donné.

Rajon Rondo

Impliqué il y a quelques mois dans une affaire bien sombre de violences domestiques avec la mère de ses enfants, Rajon Rondo n’avait clairement pas arrangé son cas après une campagne plutôt difficile sur les parquets. Et aujourd’hui, malgré son expérience, son QI basket et son ADN de champion, RR est donc toujours libre de tout contrat. Au moins ça lui laisse le temps d’organiser son futur mariage, lui qui vient de se fiancer.

Isaiah Thomas

Retour à la case départ pour Isaiah Thomas. Lui qui n’arrête pas de se battre pour un spot en NBA est une nouvelle fois sans équipe après son dernier passage – pas inintéressant – du côté de Charlotte (8,3 points de moyenne à 40% du parking en 13 minutes). La dernière fois qu’on a vu IT, c’était du côté de Los Angeles où il a participé à quelques workouts avec les Lakers. Affaire classée sans suite, mais connaissant le bonhomme il continuera de toquer à la porte des franchises pour avoir une nouvelle opportunité.

Lance Stephenson 

On a gardé le meilleur pour la fin. Lance Stephenson aka Born Ready aka Sir Lancelot aka le roi de l’Air Guitar. C’est avec le plus grand des regrets qu’on se rend compte que le magicien des Pacers est toujours agent libre et qu’on ne le verra donc pas sur les parquets à moins qu’une équipe ait la lumineuse idée de le signer. Et quand on dit une équipe, on pense forcément à Indiana, qui semble être le seul endroit sur Terre où Lance peut vraiment faire du Lance.

Mais aussi : Trevor Ariza, Hassan Whiteside, Eric Bledsoe, Jeremy Lamb, Ben McLemore…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top