Nets

T.J. Warren va rater le début de saison : les Nets ne prendront aucun risque, on n’est plus à un mois près

We miss you, Tijay.

source image : NBA League Pass

Après deux saisons blanches, T.J. Warren espérait commencer la saison 2022-23 au même moment que tout le monde. Malheureusement, son abonnement à l’infirmerie n’a pas été résilié à temps et les Nets devront faire sans lui jusqu’au mois de novembre minimum.

Depuis la sortie de la bulle à Orlando, les saisons se suivent et se ressemblent pour T.J. Warren. Victime (entre autres) d’une fracture dans le pied gauche, il n’a pas pu disputer un seul match depuis le 29 décembre 2020. Il jouait alors à Indiana et bénéficiait d’une bonne hype après s’être surpassé dans la deuxième partie de saison dans la bulle. Fauché en plein élan, Warren espérait donc se relancer du côté des Nets où il a signé pour le minimum vétéran. Mais il va encore falloir s’armer de patience avant de revoir l’ancien Pacer.

“T.J. sera réévalué en novembre. Il va bien, il se remet. On était au courant en le signant. […] On ne veut prendre aucun risque avec lui. Il a été sur la touche pendant deux ans, c’est un processus dans lequel on veut avoir confiance pour prendre une bonne décision en tant qu’organisation pour ne pas presser les choses.”

– Steve Nash à propos de son nouveau joueur (via le New York Post)

On espère que la lumière est au bout de ce tunnel long d’un an et dix mois déjà. Malgré tout, le front-office de Brooklyn l’a quand même recruté dans ses rangs, preuve qu’il y a encore une équipe qui croit en sa rédemption. On l’espère en tout cas, c’est un joueur très talentueux qui a réalisé trois saisons à plus de 18 points de moyenne de Phoenix à Indiana, et qui vient tout juste d’avoir 29 ans. En attendant, les Nets ont évidemment ce qu’il faut sur le papier pour combler son absence. Les mégastars Kevin Durant et Kyrie Irving devraient tenir la baraque comme il se doit et derrière il y a des gars comme Patty Mills, Seth Curry, Cam Thomas et d’autres qui seront là pour les soulager (un peu) au scoring…

Décidément, le retour de T.J. Warren se fait attendre, au moins jusqu’en novembre. Les Nets ne voulant prendre aucun risque, ils devront composer sans le Michael Jordan de la bulle d’Orlando en 2020 pendant les premières semaines de la saison.

Source texte : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top