Wizards

Salaires des Washington Wizards – saison NBA 2022-23 : Bradley Beal a décroché le pactole, et ça se ressent vite dans les comptes

Salaires Washington Wizards

Les salaires des Washington Wizards : tout pour deux mecs.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

LES SALAIRES 2022-23 WASHINGTON WIZARDS

Salaire Wizards 2022

UFA : agent-libre non-restreint RFA : agent-libre restreint

Situation financière par rapport au salary cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 150 267 000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 123 655 000$ cette année.

Avec $154,600,345 engagés contractuellement sur cette saison 2022-23, les Wizards sont dans la Luxury Tax. À un moment donné ils vont devoir dégraisser et faire des choix au niveau du roster.

Ça ressemble à la masse salariale d’un contender, ou en tout cas d’un sérieux outsider avec deux énormes salaires pour les stars de l’équipe (surtout Bradley Beal), et 27 millions supplémentaires sur le duo Kyle Kuzma – Will Barton. Mais on parle des Wizards, douzièmes à l’Est la saison passée et pas franchement destinés à jouer les premiers rôles cette année. Bref on a un peu du mal à lire la stratégie du GM Tommy Sheppard. Où va vraiment ce roster ?

Joueurs sous contrats garantis pour la saison 2023-24 :

  • Bradley Beal
  • Monte Morris
  • Delon Wright
  • Johnny Davis
  • Daniel Gafford
  • Anthony Gill
  • Isaiah Todd

Deux titulaires (Beal et Morris), des joueurs du deuxième cinq (Wright, Davis, Gafford) et quelques mecs qui vont passer plus de temps assis que debout. Au moins, la star ne bougera pas mais il va falloir sécuriser d’autres starters pour espérer mieux qu’une douzième place à l’Est. Remarque, on pourra sans doute ajouter Kristaps Porzingis à cette liste puisqu’il prendra logiquement sa player option à 36 millions de dollars sur la saison 2023-24.

Trois joueurs à surveiller cette saison :

  • Kristaps Porzingis

Justement, en parlant de Porzingis. Son duo avec Doncic à Dallas avait de la gueule sur le papier, mais n’a jamais marché pour des raisons diverses et variées. Résultat on a eu droit à un trade un peu surprise en février. Voilà le géant letton poussé dehors et envoyé vers Washington. Pour former un nouveau duo avec un autre mangeur de ballons, Bradley Beal. Pas sûr que ça marche non plus, mais on va attendre de voir car ils n’ont pas joué ensemble pour le moment à cause de la blessure de Bealou l’an passé. La saison qui vient va donc en quelque sorte servir de test pour la franchise de D.C., et pour Porzingis. Il va empocher près de 34 millions de dollars sur la saison. Pas mal. Au bout, une player option l’attend pour 2 millions de plus.

  • Kyle Kuzma

Situation similaire pour l’ancien Laker sauf que sa player option ne viendra pas avec une augmentation. Détail non négligeable car avec son “petit” salaire de 13 millions annuels, Kuzma va clairement viser plus haut sur son prochain contrat et pourrait décider d’aller voir ailleurs. Néanmoins, à 27 ans et après avoir réalisé sa meilleure saison en NBA à Washington (17,1 points, 8,5 rebonds, 3,5 passes de moyenne), Kyle Kuzma a peut-être enfin trouvé sa place sur les parquets : un joueur capable d’être une troisième option au scoring, qui apporte sa présence au rebond et une défense correcte. À voir donc, mais il aura sûrement des prétendants.

  • Will Barton

La situation est plus claire concernant Will Barton. Tradé cet été des Nuggets aux Wizards, il est dans sa dernière année de contrat. Solide joueur de complément depuis qu’il a débarqué à Denver en 2014, il va apporter une expérience précieuse au poste 3. L’occasion pour lui de se montrer avant d’entrer dans la Free Agency 2023. Beaucoup de franchises aimeraient un ailier capable de proposer 14 points, 4 assists et 5 rebonds par match depuis huit ans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top