Spurs

Keldon Johnson va manquer le training camp des Spurs : l’épaule du crack a fait crac, mais KJ devrait être rétabli pour la reprise

Keldon Johnson 25 septembre 2022

En effet, difficile de regarder derrière avec une épaule disloquée.

Source image : YouTube

Keldon Johnson manquera donc le training camp des Spurs, scrimmages en pagaille lors desquels… on ne connait clairement aucun joueur des San Antonio cette saison. Épaule disloquée pour la tête d’affiche du projet texan en attendant Victor Wembanyama, qui devrait malgré tout être rétabli pour la reprise de la saison dans trois semaines. Zut de zut, les ambitions de Playoffs des Spurs viennent d’en prendre un coup. 

Dans quelques semaines on n’en parlera plus, mais les Spurs se seraient sans doute bien passé de ce coup de frein. A l’aube de sa quatrième saison chez les grands, le champion olympique Keldon Johnson s’est donc disloqué l’épaule, si vous avez déjà vécu ce genre de bail un frisson vient de vous parcourir, et le jeune ailier de bientôt 23 ans ratera par conséquent l’intégralité du training camp de la franchise texane.


Un moindre mal pour celui qui sera amené cette saison à être le leader d’une très jeune équipe en reconstruction, dont on dit même qu’elle pourrait devenir la pire de l’histoire de la franchise en termes de bilan. En effet, cette saison les Spurs activeront sans aucun doute le mode tanking en vue de la Draft 2023, celle qui pourrait permettre aux Éperons d’aller toper un certain Victor Wembanyama, ou peut-être bien Scoot Henderson ou encore un Polonais aux cheveux roses ou un grand Autrichien un peu pataud. D’ici-là 82 matchs à jouer, et Keldon Johnson devrait en tout cas en être dès le départ puisque la blessure du tanké ailier ne devrait pas l’empêcher d’être là pour les premières branlées que recevra le jeune squad de Gregg Popovich, pour envoyer ce genre de perf dont on vous parlait il y a quelques jours à l’occasion des 30 Previews en 30 Jours. 9, puis 13, puis 17 points de moyenne pour celui qui n’est pas loin d’être actuellement le meilleur arrière, le meilleur ailier et le meilleur poste 4 de sa franchise, et une absence lors du training camp qui permettra peut-être à d’autres de se montrer, on n’en sait rien mais fallait bien qu’on dise quelque chose.

Une alerte dans notre petit cœur quand la Shams Bomb est tombée mais qui ne devrait donc pas influer plus que ça sur le début de saison des Spurs, heureusement car les Texans n’ont sans doute pas besoin de ça.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top