Equipe de France

Terry Tarpey N°1 des ventes de maillots en Équipe de France : un peu pour son nom, mais beaucoup pour son talent

Terry Tarpey 17 septembre 2022

Flying like Terry.

Source image : FIBA

Ne mentez pas, vous ne connaissiez pas Terry Tarpey III il y a quelques semaines. Enfin, rectifions le tir, la majorité des Français ne connaissait pas Terry Tarpey III, mis à part évidemment les aficionados du championnat de France dans lequel l’arrière titulaire de l’Équipe de France fait ses skills depuis désormais plusieurs années du côté du Mans. Aujourd’hui ? C’est une véritable Tarpey Mania qui s’est installée en France, et pas que dans la Sarthe.

Le tweet du MSB est passé relativement à la trappe hier, en pleine journée de demi-finales de l’EuroBasket. Était-ce un tweet qui annonçait une recrue pour la saison qui arrive ? Non. Était-ce le résumé rapide d’un match amical face à une équipe des Mauges ? Pas du tout. Ce tweet c’était une info cruciale et surtout croustillante, jugez plutôt :


Vous avez bien lu, le joueur qui vend le plus de maillots depuis le début de cet Euro est donc Terry Tarpey, dernier arrivé ou presque du Groupe France et devenu de par son statut de facteur X le chouchou des Français depuis quelques semaines. Evan Fournier et sa carrière ultra-solide en NBA ? Rudy Gobert et son statut de triple meilleur défenseur de la plus grande ligue de basket au monde ? Théo Maledon car son maillot est propre ? Non, non et non, c’est bel et bien le Manceau de 28 ans qui met tout le monde d’accord. 5,6 points, 3,8 rebonds, 1,5 passe et quasi 2 subtilisations de ballons par match, quelques posters à faire hurler les broadcasters, un sourire Colgate et ce petit accent trop mim’s, voilà ce qui contribue donc à faire de Tete la nouvelle coqueluche du camp français, et encore plus depuis que Vincent Collet a eu la bonne idée d’en faire un titulaire sur le backcourt aux côtés d’Andrew Albicy.

Le nom de famille est incroyable et donne des dizaines d’idée de jeux de mots, ses coéquipiers s’en amusent évidemment car ce sont des gamins, mais plus qu’un gimmick Terry Tarpey est devenu en quelques semaines indispensable au système défensif des Bleus, tout en apportant régulièrement son écot en attaque, le plus souvent de manière spectaculaire pour ne rien gâcher. Né à Poissy et donc franco-américain de naissance, Terry n’a connu que la France ou presque (quatre ans de fac aux États-Unis), et six ans après ses débuts à Denain le voilà donc catapulté mascotte d’une Équipe de France qualifiée pour la finale d’un EuroBasket, mascotte pour le grand public mais tellement plus que ça sur le terrain.

Messieurs mesdames, si vous vous baladez ce matin dans les rayons de Carrefour ou Go Sport, ne soyez donc pas étonné de tomber sur un maillot de l’EDF floqué Tarpey. Ceci n’est pas une vanne, ceci n’est pas un exercice, mais bel et bien la réalité d’un monde dans lequel, en 2022, Terry Tarpey III est le joueur préféré des fans français. Incroyable, croyez en vos rêves.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top