News NBA

Jeanie Buss a les idées claires concernant LeBron James : « Je veux le voir prendre sa retraite en tant que Laker »

Jeanie Buss x LeBron James

La communication c’est important, saison 54 épisode 894.

Source image : YouTube via NBA League Pass

Pour Howard Beck, rédacteur Sports Illustrated, Jeanie Buss, la proprio des Lakers, a levé le voile sur sa relation avec LeBron James. Communiquent-ils régulièrement ? Quel avenir lui voit-elle sous le soleil californien ? S’échangent-ils des noms de joueurs à signer pour atteindre leur objectif commun d’un second titre ? Débrief.

Comment ne pas faire l’éloge d’un bonhomme qui fait tourner 99% du secteur marketing de ton équipe ? Le 30 août dernier, Jeanie Buss en plaçait une bonne pour Russell Westbrook, « le meilleur joueur des Lakers la saison passée ». Une décla qui n’a pas manqué de faire réagir, bien que la proprio sous-entendait par là qu’il était le plus méritant, celui qui se la donnait le plus en dépit des innombrables critiques. Pour Howard Beck donc, un journaliste de chez Sports Illustrated, Jeanie Buss a balayé sa précédente sortie médiatique en rendant à LeBron ce qui appartenait à LeBron : « C’est un leader fantastique sur le terrain et en dehors. Je pense que nous sommes bénis de l’avoir comme Laker. Je veux le voir prendre sa retraite en tant que Laker ». Bon, ce dernier point sera difficile à satisfaire, LeBron James ayant indiqué vouloir rejoindre son fils à l’été 2024 dans la franchise qui le draftera. À moins d’une saison 2023-24 calculée pour drafter assez haut – ou d’un trade bien inventif – LeBron James ne prendra pas sa retraite à Los Angeles. M’enfin, l’église est remise au centre du village, et toujours pour Howard Beck, Jeanie Buss a fait part de sa relation avec son franchise player, basée sur une communication fluide et – a priori – sans détours.

« Avec LeBron, nous avons une ligne de communication entre nous deux, et il sait qu’il peut me joindre à tout moment et vice versa. […] Je pense qu’il se sent apprécié. J’apprécie qu’il ait signé une prolongation pour rester ici et continuer à diriger les Lakers. »

Souvenez-vous. En mai dernier, Jeanie Buss rouspétait contre la non qualification en Playoffs de ses Lakers : « Je m’impatiente parce que nous avons la quatrième masse salariale de la Ligue. Quand vous dépensez autant d’argent en plus de la luxury tax, vous vous attendez à aller loin en Playoffs ». Le 15 août, elle mentionnait Michael Jordan en qualité de « GOAT ». Comme gratté plus haut, elle a ensuite fait l’éloge de Russell Westbrook, « le meilleur joueur des Lakers la saison passée ». Un tas de petites interventions qui, mine de rien, dans le subconscient des fans, ne plaçaient pas l’association Buss – James très haut dans le classement des relations proprios – joueurs. Peut-être le torchon brulaît-il en interne, et un divorce inopiné allait faire s’effondrer le projet Lakers ? Cette dernière sortie de Jeanie Buss pour Howard Beck ferme finalement la porte aux hypothèses et la laisse ouverte à LeBron James, qui sera toujours considéré comme chez lui sur Hollywood Boulevard. La balle est dans son camp, il en fera bien ce qu’il en veut.

La tempête ne retournait pas la sphère basket, mais il fallait bien qu’à un moment ou à un autre, Jeanie Buss fasse l’éloge du comportement de LeBron en tant que leader de sa franchise. C’était le minimum syndical pour espérer faire durer cette union encore quelques années, quitte à ce qu’elle ne dure pas jusqu’à sa retraite. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top