Rockets

NBA Flashback 2021-22 : quand Jalen Green bouclait sa saison rookie en beauté avec 41 pions face aux Hawks

Jalen Green 11 avril 2022

La dernière image de la saison rookie de Jalen Green.

Source image : NBA League Pass

Période creuse oblige, TrashTalk a pris l’habitude chaque été de vous faire revivre avec émotion les plus grands moments de la saison écoulée. Même en 2021 d’ailleurs, malgré un été qui avait alors mis l’ensemble de nos forces vives en PLS, mais ça c’est une autre histoire. On reprend donc notre bonne vieille formule, on recule de quelques pas, de quelques mois, et on se souvient que cette saison 2021-22 fut folle, du premier au dernier jour. Aujourd’hui ? Retour sur l’énorme prestation de Jalen Green pour boucler sa campagne rookie. 

Sélectionné en numéro 2 de la Draft NBA 2021 juste derrière Cade Cunningham, Jalen Green a connu une première saison remplie de hauts et de bas chez les grands. Pas étonnant pour un rookie, même de son talent. Car on peut avoir du basket plein les mains et tout de même galérer certains soirs dans la meilleure ligue de basket du monde. Mais après une période d’adaptation un poil compliquée sous le maillot de sa nouvelle équipe des Rockets, l’ami Jalen a eu le mérite de décoller comme une fusée lors des dernières échéances de la régulière, enchaînant les grosses performances individuelles au milieu des innombrables défaites de Houston. Et pour donner un aperçu des choses à venir la saison prochaine, il a tout simplement gardé le meilleur pour la fin.

10 avril 2022, dernière journée de saison régulière. Houston n’a plus rien à jouer mis à part le first pick de la draft mais en face, les Hawks se battent pour une place en postseason. Sans surprise, on assiste à une rencontre où la défense n’est clairement pas prio, de quoi offrir un terrain de jeu parfait à Jalen Green pour réaliser son plus gros carton. Après un départ pour le moins timide, le numéro 2 de la Draft explose dans le second quart où il plante pas moins de 13 points en six minutes. Et ouais, il est comme ça Jalen, un peu irrégulier sur les bords mais quand ça chauffe il rigole pas. Green enchaîne les banderilles du parking comme s’il était Trae Young, avant d’utiliser ses qualités athlétiques venues de Pluton pour martyriser les Faucons : des pénétrations tranchantes aux finitions alléchantes, le numéro 0 de Houston n’a rien d’un zéro. Le gamin se permet même de lâcher un alley-oop reverse la tête à l’arceau, parce que comme lors du dernier jour d’école « on fait ce qu’on veut ». Et si Atlanta domine quand même assez largement les débats, Jalen Green profite des dernières minutes de la saison pour ajouter 16 points dans le seul quatrième quart, pour le plus grand bonheur des fans de Houston toujours présents dans la salle malgré une 60e défaite qui se dessine. Au final ? 41 points (14/26 au tir, 4/11 à 3-points, 9/11 aux lancers-francs) et un record perso en carrière pour le garçon.

« Cela compte beaucoup pour moi de finir fort la saison. »

Une performance symbolique des dernières sorties de Jalen Green, auteur notamment de cinq matchs consécutifs à minimum 30 points lors des deux dernières semaines de la régulière, et tournant à plus de 22 unités de moyenne à 48% au tir dont 39% à 3-points après le All-Star Break. De quoi laisser présager de très belles choses pour sa campagne sophomore, qui promet d’être remplie de highlights et de grosses explosions offensives. Houston, attachez vos ceintures !

Jamais vraiment dans la course pour le titre de Rookie de l’Année l’an passé, Jalen Green a néanmoins rappelé à tout le monde lors de la fin de saison pourquoi il a été drafté en deuxième position par Houston. Il a d’ailleurs été élu meilleur rookie du mois de mars à l’Ouest avant de recevoir une place (légèrement controversée, n’est-ce pas Josh Giddey ?) dans le meilleur cinq des débutants de la saison 2021-22. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top