News NBA

Draymond Green trouve qu’il y a du sien dans Ja Morant : « Il joue en mode : je ne m’incline devant personne, ça me fait penser à moi »

Validé avec validation.

Source : NBA League Pass

Validation validée ? Invité dans le podcast The Volume Sports pour revenir sur sa carrière et bien sûr son récent titre avec les Warriors, Draymond Green s’est aussi confié sur le jeune joueur qui lui faisait le plus penser à lui en NBA. La réponse va vous surprendre puisqu’il s’agit de Ja Morant. En fait pas trop hein, puisque Ja n’a jamais flanché ni baissé les yeux quand Dray l’a invectivé lors des derniers Playoffs. Un caractère bien trempé, bien « j’vais te faire péter un plomb » qui ne laisse bien sûr pas M’sieur Vert indifférent. 

Lors des demi-finales de Conférence Ouest, il est vrai qu’à plusieurs reprises, Ja Morant et Draymond Green se sont pris le bec et échangés des mots à distance très rapprochée. Un pur moyen de rentrer dans la tête de l’autre, de lui faire comprendre que rien ne sera facile quoi qu’il arrive. On peut légitimement se dire que quand un mec comme Dray, du genre spécialiste du pétage de plomb et de l’énervement d’adversaire express, se colle à vos basques, il ne vous lâchera pas jusqu’à ce que son objectif soit rempli. C’est dans cet esprit qu’il s’est souvent retrouvé à envoyer des envolées lyriques au jeune leader des Grizzlies… qui n’a pas craqué. Au contraire, il a regardé l’adversaire dans les yeux et répondu sans trembler. Une attitude qui – couplée à sa place de leader incontestable de Memphis – a sans doute impressionné Green, puisqu’il voit aujourd’hui du sien dans la personne de Ja Morant.

« Il y a tellement de facteurs qui doivent être pris en compte. Ok, tu es peut-être capable de passer la balle en faisant ma taille, en jouant à mon poste… mais tu es un leader ? Tu peux être un leader, mais est-ce que tu défends ? Si tu défends, est-ce que tu as un gros Q.I. basket ? […] Je pense que je vais partir, d’une manière différente bien sûr, sur Ja Morant. Il joue en mode ‘Je ne m’incline devant personne, je me contrefiche de ce que vous avez accompli avant que j’arrive ici, ça n’a rien à voir avec moi. Je crois en moi et en mes capacités, et je vais vous le montrer. Je vais vous montrer que je suis un leader et vous le faire comprendre. Je vais entraîner les autres avec moi, et le plus important, je vais le faire avec mon propre style’. Toutes les choses que je viens de citer, Ja Morant les fait aussi. Est-ce que cela veut dire que Ja Morant et moi sommes le même type de joueur ? Non, pas du tout mais cela me fait beaucoup penser à moi chez lui. »

– Draymond Green

Bon, cette série de Playoffs n’aura pas été non plus celle du passage de flambeau, mais ça reste toujours sympa d’entendre l’un des patrons de la ligue vous prendre en comparaison. Avec les Grizzlies, son rôle ne se limite en effet pas au « basket » dans le sens péjoratif du terme. Son statut de leader ? Il va du mode catalyseur pour faire rentrer les siens dans la good vibe jusqu’à monter en première ligne pour défendre le copain en train de passer un sale quart d’heure à cause d’un joueur adverse. Pour un joueur de seulement 23 ans, ça en jette quand même un peu. Espérons maintenant que cette comparaison lui donnera un coup de boost supplémentaire, lui qui a réagi sur Twitter en mode très flatté. Petit rappel : les deux joyeux s’étaient embrouillés il y a un peu plus d’un mois sur Twitter aussi, comme quoi…

Ja Morant, c’est validé par la street aka Draymond Green ! Le membre historique des Warriors reconnaît les qualités et l’audace du jeune meneur des Oursons. Maintenant ? On a encore plus hâte qu’ils se la donnent tous les deux, ce serait pour Noël apparemment… 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top