Cavaliers

Les vacances des NBAers : on a (presque) mené l’enquête pour savoir où les joueurs des Cavaliers passaient leur été

Cleveland Cavaliers Vacances joueurs NBA

Y’a des sacrés ravagés chez ces Cavaliers quand même.

Source image : TrashTalk

Maintenant que la saison NBA est finie, place aux vacances ! Les joueurs de la Grande Ligue ont encore quelques semaines de free time devant eux pour se la couler douce au soleil, s’envoyer des cocktails à la pelle… ou pas. Tiens, c’est vrai que chacun a sa propre définition du mot « vacances », alors pour vous la rédaction de TrashTalk a cherché où est-ce que les membres des Cavaliers ont décidé de s’évader. Spoiler : ils ont peut-être pas gagné le titre cette année, mais y’a de sacrés champions dans cette équipe.

NB : ces destinations sont le plus souvent imaginaires et n’ont que pour unique but de vous faire sourire, même si elles sont parfois basées sur les réelles vacances des joueurs mentionnés.

Darius Garland

On tenait à commencer par notre ami Darius Garland car il semblerait que ce dernier n’ait pas bien saisi le concept de « vacances ». Alors voilà, chez Darius, si tu lis cet article, souviens-toi que le principe des « vacances », c’est de se reposer ! Donc tu nous lâches ce ballon, tu vas prendre une douche et tu arrêtes de t’incruster dans toutes les ligues d’été des États-Unis. C’est si difficile que ça de bronzer à la plage ? Et puis si tu n’arrives vraiment pas à arrêter le sport t’as qu’à faire un volley avec trois potes dans une piscine. Mais par pitié, lâche deux secondes le basketball, car même nous on est écœuré à force.

Kevin Love

Ah ben tiens ! On vient de tomber sur l’exact opposé de Garland. C’est bien connu, pour Kevin Love, les vacances c’est sacré. Et si on a l’habitude de retrouver le garçon un peu partout mais jamais au même endroit chaque été, c’est cette fois-ci en Afrique de l’est que l’ailier-fort a posé ses valises… ou plutôt les trimbale partout. Eh oui, cette année, c’est safari-photo avec Kate Bock, son épouse. À travers la Tanzanie ou encore le Rwanda, Keke nous partage des clichés assez sympatoches, comme un vieux retraité finalement. Il faudrait quand même se poser les bonnes questions mec.

Jarrett Allen

Le cas Jarrett Allen est un mystère qu’il reste très difficile à résoudre. Discret sur ses occupations une fois l’été venu, le pivot peut être n’importe où, mais on a quand même notre petite idée. Afin d’arriver en forme la saison prochaine, le garçon s’est rendu en Polynésie française, et plus précisément à l’archipel des Tuamotu, où il multiplie les soins pour ses cheveux. C’est bien simple, l’huile de coco coule à flots dans la région, pile ce dont a besoin Jarrett pour fortifier sa fibre capillaire. N’hésitez-pas à vous aussi nous contacter si vous avez besoin de conseils, voici notre adresse mail : hairball@pascertaindeceblazetoutpourri.fr

Caris LeVert

À peine la saison terminée, Caris LeVert est parti enfiler son casque, ses chaussures de chantier et son gilet fluorescent pour commencer son nouveau métier. En effet, ce dernier a récemment été recruté par une entreprise de BTP pour devenir cariste. Belle coïncidence n’est-ce pas ? Bien installé dans son chariot élévateur, celui que ses collègues surnomment déjà « LeBleu » en référence à son manque d’expérience – et pas du tout à son nom de famille non non –, va donc passer son été à déplacer des palettes. Faut bien trouver de quoi subvenir aux besoins de la famille non ?

Isaac Okoro

Drôle d’activité à laquelle s’adonne actuellement Isaac Okoro. Toujours pas redescendu du poster énorme qu’il a lâché sur la tronche d’Alperen Sengun, Kenyon Martin Jr. et Usman Garuba il y a quelques mois, ce dernier a décidé de les suivre où qu’ils aillent cet été. Isaac en Turquie avec Alperen, Isaac en Argentine avec Kenyon, Isaac en Espagne avec Usman… quel enfer. On souhaite bien du courage aux jeunes Rockets, dont les vacances doivent clairement être gâchées par la présence de cet individu un peu trop collant.

Evan (et Isaiah) Mobley

Direction les Caraïbes pour Evan Mobley, qui a décidé de partir en famille. La raison de cela ? Le numéro 3 de la Draft 2021 a beaucoup de mal à couper le cordon, lui qui reste très très très (trop) proche de sa mamounette. Mais chut… c’est un secret. On comprend tout de suite mieux pourquoi Cleveland a également décidé de sélectionner son frère Isaiah cette année, car les petits gigantesques boutchous sont inséparables. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour que sa pépite se sente bien hein ?

Ricky Rubio

Après une saison délicate en raison de sa grosse blessure au genou, Ricky Rubio a décidé de profiter de son été auprès de ses proches, en Espagne donc. Mouais… on connaît l’animal, et ça ne nous étonnerait pas du tout d’apprendre qu’il bosse en scred avec sa sélection nationale pour bien nous la mettre lors du prochain EuroBasket, auquel il ne participera en tout cas pas. S’il nous croit incapables de voir son petit jeu, c’est raté. Pas à nous Ricky, pas à nous.

Lauri Markannen

Retour en Finlande pour Lauri Markannen, qui n’aura lui pas eu la chance de profiter de vraies vacances, en raison du calendrier international, mis à part quelques randonnées avec son fils dans son pays natal. À vrai dire, c’est même Lassi Tuovi, entraîneur de la sélection finlandaise, qui est venu chercher le joueur lui-même à son domicile. Et si Lauri avait tenté de se planquer pour éviter d’avoir à jouer tout un EuroBasket avec Edon Maxhuni et Daniel Dolenc, ses 2m13 l’ont finalement trahi, lui qui pensait réellement être introuvable derrière la porte des chiottes. Décidément, quand il s’agit de cache-cache, notre ami n’est pas la truite la plus oxygénée de la rivière.

Cedi Osman

Ce qui est sûr, c’est que Cedi Osman ne risque pas d’oublier cet été 2022. Début juillet, alors que Darius Garland commençait son cinquième match de la journée, à l’autre bout du monde, Cedi épousait Ebru Sahin, une actrice turque. Félicitations au bonhomme, qui a d’ailleurs été aperçu avec sa (désormais) femme aux Seychelles, sans doute pour leur voyage de noces. Enfin, le garçon a quand même connu un sacré retour à la réalité puisqu’il est aujourd’hui de retour en Turquie pour lui aussi préparer l’Euro en compagnie d’Alperen Sengun et… Isaac Okoro, qui devrait vraiment songer à consulter un professionnel.

Ochai Agbaji

Pas de vacances pour les rookies, vous avez cru quoi ? Faut bosser les jeunots.

Alors, quel programme vous chauffe le plus ? Ici, on vous conseille d’éviter Okoro qui a clairement un pète au casque, Garland qui va vous tuer, Mobley avec qui vous vous ferez chier, Love qui a 107 ans, Rubio car c’est un Espagnol… Finalement, décidez selon vos cheveux. Ceux qui en ont rejoignent Allen, les autres suivent Osman, qui connaît des mecs capables de faire des miracles pour 40 balles en Turquie.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top