Sixers

Les vacances des NBAers : on a (presque) mené l’enquête pour savoir où les joueurs des Sixers passaient leur été

Philadelphie Sixers Vacances joueurs NBA

Ne pense qu’à Jojo en train de s’enquiller des Ricard dans un camping au Grau-du-Roi.

Source image : TrashTalk

Maintenant que la saison NBA est finie, place aux vacances ! Les joueurs de la Grande Ligue ont encore quelques semaines de free time devant eux pour se la couler douce au soleil, s’envoyer des cocktails à la pelle… ou pas. Tiens, c’est vrai que chacun a sa propre définition du mot « vacances », alors pour vous la rédaction de TrashTalk a cherché où est-ce que les membres des Sixers ont décidé de s’évader. Spoiler : y’en a qui prennent plus au sérieux que d’autres la quête du titre.

NB : ces destinations sont le plus souvent imaginaires et n’ont que pour unique but de vous faire sourire, même si elles sont parfois basées sur les réelles vacances des joueurs mentionnés.

JOEL EMBIID

Pris dans l’élan de sa quête (fructueuse) de nationalité française, Joel Embiid a poussé un peu trop loin l’envie de vite assimiler la culture de notre cher pays. Alors que le Tour de France est terminé depuis plus de deux semaines, Jojo est encore sur le bord des routes avec son bob Cochonou et son t-shirt « Allez Alain Philippe ». Enchaînant les apéros sous le signe du vin et du sifflard, le colosse est devenu en moins d’un mois le plus Français des Français, avec un prénom qui lui attire naturellement la sympathie de nos aînés. Si vos grands-parents habitent dans un patelin paumé genre « Espinasse-Vozelle », n’hésitez donc pas à leur rendre visite, car sur un malentendu vous pourriez croiser le pivot dans son Berlingo. Pas sûr que ça soit la meilleure préparation pour aller chercher une bagouze par contre…

JAMES HARDEN

On vous voit venir avec vos vannes du style : « James Harden il passe son été à sillonner les stripclubs des États-Unis ou quoi !? » On trouve que c’est injuste envers Ramesse qui, sachez-le, n’est plus le même homme. Eh oui, le Barbu s’est mis au yoga et a décidé de consacrer son mois d’août à l’ouverture de ses chakras. Actuellement en Inde où il a en parallèle entamé une formation de fakir et un régime très spécifique, le garçon se prépare d’ores et déjà pour la saison prochaine avec un rythme de vie parfaitement sain. Comment ça il a été aperçu avec Travis Scott et Kevin Durant à Londres ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Harden (@jharden13)


TYRESE MAXEY

Pour la toute première fois de sa vie, Tyrese Maxey est parti en vacances. Mais comme il le dit lui-même, le guard des Sixers a beaucoup de mal à savoir comment occuper ses journées, lui qui ne connaît qu’une seule chose : le travail. Dégustation de pastèque sur les plages mexicaines ? Il a pris le fruit pour un ballon et claqué un poster sur la tronche du pauvre serveur. Safari en Tanzanie ? Il est carrément descendu du pick-up pour tenter de crosser un lion qui l’avait « mal regardé ». Le mec est cinglé, et il parait que ses proches ont écourté les vacances pour le ramener à la salle, afin d’éviter qu’une catastrophe ne se produise.

TOBIAS HARRIS

Vous voulez aller au cinéma pour vous mater un bon gros blockbuster mais n’arrivez pas à faire votre choix ? Pas de problèmes, TrashTalk a LA solution : prenez vos cellulaires, allez sur Instagram et rendez-vous sur le compte de Tobias Harris. Pourquoi ? Et bien tout simplement car le garçon vient de se marier à Jasmine Winton, et en a donc profité pour poster une sorte de bande-annonce ultra rythmé sur l’événement style « Independence Day ». Plans au ralenti, musique badass, scènes à couper le souffle… on a presque cru qu’il allait y avoir des explosions et The Rock qui débarquerait en hélico. Félicitations à lui hein, c’est juste qu’on a du mal à savoir quoi en penser.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tobias Harris (@tobiasharris)


P.J. TUCKER

Quelle galère ce déménagement pour P.J. Tucker… Désormais à Philadelphie après avoir quitté Miami, Anthony Leon – c’est son vrai nom mdr – peine énormément à transférer ses shoes dans sa nouvelle baraque. En même temps, déjà que déplacer 5000 chaussures (!) n’est pas la chose la plus aisée, ça devient carrément une horreur lorsque le propriétaire de la collection – en l’occurrence notre ami Pièce Jointe – demande à ce que chaque paire bénéficie d’un convoi spécial. Selon nos calculs, à ce rythme-là, il lui faudra 273 ans pour toutes les ramener chez lui. Nan… ton obsession te rend ridicule mec.

MATISSE THYBULLE

Matisse n’aime rien. Matisse ne ressent rien. Matisse ne voit pas l’intérêt d’aller en « vacances ». Matisse reste assis sur une chaise au milieu de son jardin en attendant la reprise de la saison. Matisse n’a pas envie d’être dérangé. On va donc laisser Matisse tranquille.

FURKAN KORKMAZ

Compliqué de parler de vacances pour Furkan Korkmaz qui est actuellement rentré en Turquie pour préparer l’EuroBasket auquel il va participer auprès de Cedi Osman, Shane Larkin ou encore Alperen Sengun accompagné d’Isaac Okoro (vous comprendrez ce qu’il fout là lorsqu’on parlera des vacances des Cavs). On peut juste noter qu’un beau-gosse comme lui prend quand même le temps de réaliser quelques shootings photo entre deux entraînements. T’as raison Furkan, c’est bien de s’aimer un peu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Furkan Korkmaz (@furkankorkmaz)


DE’ANTHONY MELTON

Lui aussi fraîchement arrivé à Philadelphie, De’Anthony Melton a donc décidé de visiter the « City of Brotherly Love ». Au programme ? Le Philadelphia Museum of Art où le garçon a notamment reproduit la fameuse scène du footing sur les marches de Rocky, un détour par la « Liberty Bell » et une balade en amoureux dans la très jolie Old City. Y’a pas de vannes, on a aussi le droit de vous donner des petits tips si vous vous rendez là-bas non ?

GEORGES NIANG

Georges Niang est un gars simple, chill, pépouze, qui n’aime pas se prendre la tête et surtout en vacances. Proposez-lui une activité, il viendra sans faire de chichi. Une petite interview ? Pas de soucis. Un petit live Twitch ? Il est partant. Un après-midi golf ? Donnez-lui l’heure et le lieu. On l’a même aperçu aux côtés d’associations durant ces dernières semaines. Ayez un pote comme Georges, on vous le conseille vraiment.

PAUL REED

Paul Reed, c’est tout l’inverse. Nerveux, solide, bosseur, le garçon profite surtout de l’été pour s’enfermer dans la salle et développer ses épaules qui font déjà pourtant trois mètres de large. Les vacances avec le garçon ? C’est une torture. Bon allez, l’intérieur a une fois dérogé à sa propre règle en allant se la coller au PH Day Club, une grosse boîte de Los Angeles. On se fait pas trop de soucis sur le fait qu’il s’en remettra bien assez vite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul Reed (@bball_paul)

Alors, quel programme vous chauffe le plus ? Ici, on compte bien faire tout notre possible pour retrouver la trace de Joel Embiid qui doit sans doute décuver après sa grosse soirée d’hier dans le Périgord. Par contre on évitera les mecs comme Maxey, Thybulle ou Reed, qui ont clairement l’air d’avoir un grain.

Source texte : Instagram / Twitter / Notre machiavélique imagination

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top