Lakers

LeBron James prévoit une opération team building chez les Lakers cet été : après le fiasco de l’an passé, le King veut plus de cohésion à L.A.

Lakers 9 février 2022

Avant même le début du training camp, Bron va rassembler tout le monde à San Diego pour un minicamp de quelques jours, histoire de poser les bases.

Source image : NBA League Pass

Sortant d’une saison 2021-22 qui restera comme l’une des pires de toute l’histoire de la franchise, les Lakers auront à cœur de proposer un autre visage lors de la campagne à venir. Pour cela, l’effectif a pas mal bougé autour du trio LeBron James – Anthony Davis – Russell Westbrook, mais c’est surtout dans l’attitude que de vrais changements devront s’effectuer. Et le King compte bien mettre l’accent là-dessus. 

Chaque année, le camp d’entraînement est l’occasion pour une équipe de mettre en place des bases solides pour la saison à venir. C’est à ce moment-là – entre fin septembre et le début de la régulière aux alentours de mi-octobre – que la cohésion de groupe se construit avec notamment l’intégration des nouvelles recrues. Bref, c’est un moment crucial pour lancer du mieux possible le marathon que représente une campagne NBA, encore plus pour une équipe comme les Lakers qui a changé de coach à l’intersaison tout en rajeunissant pas mal son roster. Du coup, histoire de pouvoir démarrer ce dernier dans les meilleures conditions, LeBron James a décidé de prendre les devants pour rassembler les troupes avant même le début du training camp. Selon Chris Haynes de Yahoo Sports, le King prévoit en effet d’organiser un minicamp du côté de San Diego, en mode team building, dans l’objectif de construire des liens solides avec l’ensemble de ses copains. Ce n’est pas la première fois que LeBron prend ce genre d’initiative : il l’a déjà fait l’an passé du côté de Las Vegas après l’arrivée de Russell Westbrook ainsi qu’en 2019 suite au trade d’Anthony Davis, pour un résultat radicalement différent (champion en 2020, pas de Playoffs en 2022). Le King a bien conscience que cette étape supplémentaire peut permettre aux petits nouveaux (Juan Toscano-Anderson, Lonnie Walker IV, Thomas Bryant…) de mieux s’intégrer, et de poser de nouvelles bases après le fiasco de la saison passée. Des conditions sine qua non pour que les Lakers redeviennent une équipe bien plus compétitive soir après soir.

Toujours selon Yahoo Sports, le mot « patience » est visiblement revenu à la mode à Lakerland. Que ce soit du côté du président des opérations basket Rob Pelinka, du franchise player LeBron James et du nouveau coach Darvin Ham, on semble d’accord pour attaquer la saison prochaine avec l’effectif actuel, autrement dit en compagnie de Russell Westbrook. On sait qu’il y a eu pas mal de rumeurs autour de Brodie durant l’été – notamment pour un potentiel deal amenant Kyrie Irving à Los Angeles – et on se souvient également de l’épisode de la Summer League quand LeBron et Russ étaient tous les deux à Vegas mais sans même se checker. Depuis, le Big Three LBJ – Davis – Westbrook semble avoir mis deux-trois trucs au clair et aucun gros trade n’est à prévoir avant que les dirigeants des Lakers ne puissent véritablement évaluer la version 2022-23 des Lakers, avec Darvin Ham à la tête du groupe. Est-ce que ce dernier peut réussir là où Frank Vogel a échoué ? C’est forcément l’une des grosses questions entourant LA LA Land aujourd’hui. En tout cas une chose est sûre, Ham n’est pas du genre à tourner autour du pot. Même si ça sera sa toute première expérience en tant que head coach NBA, il a déjà fait passer plusieurs messages : altruisme, défense, sacrifice, voilà les mots d’ordre de l’ancien assistant de Mike Budenholzer. Et ceux qui ne respectent pas ça, ils iront gentiment s’asseoir sur le banc.

L’humiliation de la saison passée a clairement laissé des traces à Los Angeles. Et à 37 balais, hors de question pour LeBron James de revivre ce genre d’expérience. Le King – qui on le rappelle est éligible à une extension de contrat avec les Lakers – veut un groupe très compétitif la saison prochaine et pour ça, chacun va devoir y mettre du sien. Alors rendez-vous à San Diego dans quelques semaines, avec le sourire et les meilleures intentions du monde.   

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top