Bulls

Nikola Vucevic devrait discuter d’une extension avec les Bulls : comment dit-on « intérêt mutuel » en Monténégrin ?

Nikola Vucevic 7 septembre 2021

Va pas falloir se la couler douce cette saison Niko.

Source image : YouTube

Après une saison loin d’être ratée mais tout de même délicate aux Bulls, Nikola Vucevic était pressenti dans des rumeurs de transfert au début de l’été. Selon Joe Cowley du Chicago Sun-Times, la situation a aujourd’hui changé, puisque des discussions sur une potentielle extension vont être engagées entre le pivot et la franchise. L’avenir de Niko s’éclaircit un peu, mais la pression ne retombe pas encore.

Cela faisait environ deux mois que nous n’avions quasiment aucune nouvelle du pivot, et surtout de son avenir au sein des Bulls. Il était donc temps que les choses changent, et c’est Joe Cowley du Chicago Sun-Times qui s’en est chargé. Selon le journaliste, Nikola Vucevic devrait entamer des discussions à propos d’une extension avec la franchise, et ce dès le training camp. Une bonne nouvelle pour l’ancien coéquipier d’Evan Fournier, dont la situation est désormais un peu moins floue. Il faut dire que Vooch ne sort pas d’une saison étincelante avec les Taureaux. Dans un tout nouveau rôle – celui de troisième option en attaque derrière DeRozan et LaVine – le Monténégrin scorait 17,6 points par match à 31,4% à 3-points, ses plus faibles moyennes depuis l’exercice 2017-2018.

Surtout, c’est de l’autre côté du terrain que ce dernier est le plus en galère. Poussé à sortir de la raquette par la stratégie très agressive mise en place par Billy Donovan – et symbolisée par le travail d’Alex Caruso – les errances défensives de Nikola sont vite devenues flagrantes. Trop lent pour suivre sur pick-and-roll, pas le plus côté des shot-blocker, le pivot est vite devenue la cible des attaques adverses. C’est pour cette raison que l’on pouvait retrouver le nom du bonhomme dans des rumeurs de trade contre Rudy Gobert par exemple, au tout début de l’été. Il n’en fut toutefois rien, comme l’explique bien Joe Cowley dans son article :

« Une source a dit que les deux parties voulaient qu’il reste avec l’équipe au-delà de la dernière année de son contrat qui s’achève cette saison, et il y  aura des premières discussions sur ce à quoi cela pourrait ressembler dès le début des camps d’entraînement, en automne. Pourquoi ? Car si le prix est juste, Vucevic reste le genre de joueur qui correspond à la façon dont les Bulls ont été construits des deux côtés du terrain. »

– Joe Cowley

Deux raisons sont en réalité à l’origine de cette décision de vouloir poursuivre l’aventure avec Vucci Mane. La première, comme le rappelle Joe Cowley, c’est avant tout le talent de Nikola, qui reste un intérieur capable de s’écarter, shooter –  40% du parking lors de la saison 2020-21 – et créer pour les autres. Et même si elles sont en-dessous de ce à quoi nous avons pu être habitués, les moyennes de Vucevic restent très honorables. En défense, certes il n’est pas un atout, mais le roster est construit de manière à essayer de compenser cela avec une ligne arrière difficile à franchir, et un Patrick Williams prêt à tous les sacrifices en tant qu’ailier-fort.

La deuxième raison ? La difficulté d’organiser un transfert. D’une part car Chicago ne possède que peu de tours de Draft à offrir, et d’autre part car le marché est… rincé ? Alors oui, on peut penser à Myles Turner, mais difficile de voir les Pacers accepter une offre des Bulls au vu de leur manque d’assets. Il semblait donc trop risqué pour le front-office de se séparer de celui qui était encore All-Star il y a un an pour récupérer un joueur bien moins intéressant. Avec la récente prolongation de Zach LaVine et les contrats longue durée de Ball, Caruso et DeRozan, les Bulls vont tenter de faire fonctionner ce groupe vieux d’une saison seulement. Si le pivot touchera quant à lui 22 millions de dollars pour la dernière année de son contrat, il est pour le moment compliqué de savoir la durée ou le montant que pourrait avoir une telle extension.

Nikola Vucevic peut respirer, il ne sera sans doute pas tradé cet été par les Bulls. Toutefois, s’il venait à prolonger avec Chicago, ce dernier n’aurait pas d’autres choix que de performer dans cette équipe qui ne se satisfera pas d’une nouvelle saison 2021-22. No more excuses Niko, après avoir signé, il faudra assumer.

Source texte : Chicago Sun-Times / NBC Sports / The Score

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top