Pelicans

Les Pelicans vont surveiller de près Zion Williamson : si Thanos enchaine les barbeuks, il pourra dire au revoir à plusieurs millions

Zion Williamson

ZionInShape, bientôt sur YouTube

Source image : YouTube

Trois semaines après avoir officiellement signé son extension XXL avec les Pelicans le jour de son anniversaire, Zion Williamson commence déjà à voir les petits – mais ô combien importants – détails de son nouveau contrat révélés dans la presse. Parmi eux, Christian Clark du Times-Picayune a notamment expliqué que la jeune star subirait dorénavant des tests réguliers, tels que des pesées, afin de maintenir Thanos sous une certaine limite de poids et masse graisseuse, sans quoi son porte-monnaie serait directement visé.

Dès l’ouverture de la Free Agency 2022, la nouvelle était très vite tombée : pour un montant de 193 millions de dollars, Zion Williamson allait signer une extension de cinq ans avec New-Orleans. Alors oui, certes, pour un mec qui n’a joué que 85 matchs en trois saisons, ça peut sembler un peu… disons osé. Mais ce serait oublier le potentiel du prospect le plus hype que nous ayons eu depuis LeBron James. Petit rappel, pour sa deuxième saison, et alors qu’il est toujours gêné par les blessures, Zion tournait en 27/7 à 61% au tir. Pas mal non ? Les Pelicans eux, ne l’ont en tout cas pas oublié. En ce sens, ces derniers ont donc tenu à rajouter des clauses permettant de monter jusqu’à 231 millions de dollars sur la même période si Thanos venait à intégrer une All-NBA Team, devenir DPOY ou carrément être nommé MVP la saison prochaine. Mais la franchise n’est pas non plus complètement aveugle. En effet, NOLA n’a pas oublié la capacité de leur pépite à trop abuser sur les goûters et ainsi devenir très, voire trop, sujet aux blessures. S’il existe donc des moyens pour Williamson d’améliorer son extension, d’autres pourraient également l’amoindrir. Selon Christian Clark du Times-Picayune, si la somme du poids et du pourcentage de masse graisseuse de Zion dépasse 295 lbs (environ 134 kilos), alors le montant du contrat du garçon diminuera. C’est bien simple : les Pelicans demandent simplement des garanties que la santé du bonhomme reste stable et ne parte pas dans les extrêmes, comme cela a déjà pu être le cas…

Il y a quelques mois, Bleacher Report affirmait que Williamson pesait plus de 136 (300 lbs) kilos. Le genre d’informations dont le staff et le front office de New-Orleans n’a donc plus jamais envie d’entendre parler. Pour atteindre l’objectif fixé par son contrat, Zion ne pourra donc plus prendre le risque de s’approcher des 130 (285 lbs) kilos sur la balance. Certes, la mesure n’est qu’incitative, mais vu la motivation du bonhomme à revenir en force et les risques financiers à vouloir jouer avec le feu, on peut sans doute imaginer que l’ancien Dukie fera tout pour garder la forme. Ces clauses ne sont d’ailleurs pas sans nous rappeler celles qui avaient été incluses dans le contrat de Boris Diaw avec les Spurs et qui poussaient Babac à passer sous la barre des 115 kg pour toucher jusqu’à 500 000 dollars de primes. Bon, ce système de « bonus » marche clairement mieux avec les petits contrats comme celui du Français à l’époque, mais peut-être moins sur des garçons comme Zion qui toucheront quoiqu’il arrive des sommes astronomiques, et sur qui un système de « malus » pourrait être plus contraignant. Si le montant exact des sanctions financières n’est pas connu, on peut facilement imaginer qu’il se comptera en millions de dollars. Actuellement, Williamson est listé à 128,8 kilos (285 lbs) par les Pelicans, il va donc falloir continuer à bosser pour diminuer ce poids, qui reste un facteur critique pour éviter les blessures à répétitions.

La franchise de New-Orleans est bien consciente d’avoir de l’or au bout des doigts. Avec un trio Ingram – McCollum – Williamson entouré de lieutenants comme Valanciunas, Graham, Alvarado, Nance Jr. puis des gamins en or à développer (Jones, Murphy, Liddell)… les Pels peuvent se permettre d’aborder l’avenir avec de fortes attentes. Toutefois, il sera compliqué de franchir un cap sans un Zion au top de ses capacités. Le staff est donc prêt à surveiller de très près le corps de Thanos, qui n’aura pas droit à l’erreur sur cet aspect.

Source texte : NBC Sports / Sports Illustrated / NOLA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top