Mavericks

JJ Barea raccroche les sneakers à 38 ans : clap de fin pour le joueur historique des Mavericks, place aux cocktails sur les plages portoricaines

J.J. Barea

Sayonara, José Juan-kun.

Source : YouTube

C’est officiel, José Juan Barea a pris sa retraite ! L’homme de 38 ans a jugé qu’il était temps pour lui de raccrocher les sneakers, après une dernière saison passée chez lui à Porto-Rico. Élément historique à Dallas puisqu’il a joué douze ans dans le Texas, il avait aussi fait une excursion de trois saisons chez les Wolves. Retour rapide sur une carrière ponctuée par le titre en 2011. 

JJ Barea, c’est ce genre de nom que certains connaissent sans connaître finalement. On le lit dans les récaps de match, dans certains papiers et parfois même l’a t-on vu au détour d’un top 10 à l’heure du café. Pourtant, ce n’est pas le joueur pour lequel on a spécialement allumé la télé au beau milieu de la nuit. N’empêche qu’il était devenu avec les années quelqu’un que l’on s’était habitué à voir. Quand il a quitté la grande ligue en 2021 pour rejoindre l’Estudiantes Madrid, on se doutait déjà très fort que ce départ sonnait comme un sayonara. Après quelques mois en Espagne, le garçon a choisi de rejoindre l’un des clubs de ses débuts, le Cangrejeros de Santurce. Pour ce qui concerne la NBA, il laisse derrière lui une très respectable carrière de lieutenant, avec des moyennes globales à 8,9 points, 2,1 rebonds et 3,9 passes. Meneur capable d’apporter de manière fiable au scoring, il aura aussi et surtout été l’un des artisans du titre des Mavericks en 2011. Une fois la bague en poche, la pression redescend très logiquement quant au sentiment d’accomplissement tel qu’il est décrit par ce cher Abraham Maslow. Il fera trois saisons à Minnesota, mais que voulez-vous… le Texas ça vous gagne. Il retournera dès 2015 à Dallas, jusqu’en 2021 donc. Jiji est passé par le journal local El Nuevo Dia pour annoncer la nouvelle fatidique.

« Je suis prêt. L’année dernière n’a pas été facilement mentalement, et je n’étais pas encore décidé. Je me suis bien amusé à Porto-Rico cette saison avec mes amis, et je suis désormais en paix avec le fait de prendre ma retraite. »

– JJ Barea

Pour autant, il ne devrait pas s’éloigner du basket tout de suite. Pour rappel, face à une absence de contrat sur la table à la fin de la saison 2020-21, il était très brièvement devenu coach chez les Mavericks au sein de l’équipe de développement des joueurs. Un poste qu’il quittera presque dans la foulée pour rejoindre l’Estudiantes. Toutefois, cette expérience ne semble pas avoir été vaine puisque Barea pourrait bien retrouver une place prochainement dans l’organigramme de la franchise Texane. En tout cas, sa volonté allait clairement en ce sens à l’époque. En attendant de connaître quelle sera la suite pour lui de ce côté là, on lui conseille bien sûr de couper un peu, de profiter et surtout d’apprécier le chemin parcouru. Le mieux serait sur une plage de Porto-Rico, avec un petit cocktail au coucher de soleil… non, on est pas en train de rêver de ça en ce moment, qu’est-ce que vous insinuez.

Bonne retraite José Juan ! On risque dans tous les cas de se recroiser un jour mais rien ne presse, beaucoup de plages de sable blanc attendent encore d’être foulées. Et puis il y a aussi bien sûr quelques soirées barbecue à faire, faut pas oublier qu’on est en été. Allez, à la prochaine ! 

Source : ESPN, El Nuevo Dia via The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top