Suns

Les Suns s’alignent sur l’offre des Pacers pour Deandre Ayton : le suspense aura duré deux heures, le pivot reste à Phoenix !

Deandre Ayton 6 mars 2020

Le rêve n’aura donc duré que 16 minutes. Dur…

Source image : YouTube/NBA on TNT

Quelques minutes après avoir signé le contrat qui l’aurait envoyé dans l’Indiana, Deandre Ayton a brutalement été ramené à la réalité de la NBA : les Suns se sont immédiatement alignés sur l’offre de 133 millions de dollars sur quatre ans des Pacers, scellant définitivement le retour du pivot dans l’effectif des Soleils la saison prochaine. Une prochaine fois Dede.

Les fans des Pacers auront donc pu y croire pendant exactement 5 heures et 20 minutes. Ce jeudi soir, à 20h57 (heure française), Adrian Wojnarowski nous révélait que Deandre Ayton s’apprêtait à parapher une offer sheet proposition de contrat d’une autre équipe à un agent-libre restreint – d’un montant de 133 millions de dollars sur quatre ans avec la franchise d’Indianapolis. Une Woj Bomb comme on les aime, qui amenait toutefois son lot d’interrogations. En effet, en raison de sa situation contractuelle particulière, le pivot n’était pas assuré d’atterrir dans l’Indiana. Car une fois le « contrat » signé, les Suns bénéficiaient de 48 heures pour s’aligner sur l’offre et conserver leur poste 5 titulaire, ou le voir partir sans rien gagner en retour. Il est alors 2h01 du matin quand l’insider d’ESPN lance officiellement les hostilités : Deandre Ayton a bien signé son offer sheet aux alentours de minuit. Le chronomètre est donc lancé, les sabliers sont retournés et une question brûle toutes les lèvres : la franchise de Phoenix va-t-elle matcher l’offre maximum proposée par les Fermiers ? Un suspense insoutenable qui aura donc duré… 16 minutes. Tel un daron qui va coucher ses enfants, Shams Charania de The Athletic entre dans le jeu pour directement y mettre fin à 2h17 du zbar. Oui, les Soleils n’ont pas hésité une seule seconde à s’aligner sur l’offre des Pacers et re-signent donc Dede pour 133 millions de dollars sur quatre ans. Le bordel est total car même si la situation est donc officiellement réglée, les questions sont limites devenues encore plus nombreuses.

Si cette décision peut sembler paradoxale pour certains, elle est en réalité plutôt logique. Car si les Suns n’avaient pas décidé de matcher cette offre, le départ d’Ayton se serait fait sans aucune compensation. Et bien que les relations soient visiblement tendues entre la franchise et le joueur, Phoenix n’a semble-t-il désormais jamais envisagé lâcher son first pick 2018, tournant quasiment en 17/10 de moyenne depuis quatre ans, en tout cas pas pour rien. Certes, le management en attend plus de la part du bonhomme dans l’optique de pouvoir jouer le titre, mais sa valeur sur le marché reste malgré tout très élevée, et il est à présent compliqué d’imaginer le pivot partir cette saison. En effet, dans un premier temps, ce dernier ne peut plus être transféré avant le 15 janvier 2023, écartant ainsi probablement les Suns de toutes discussions possibles autour d’un trade de KD durant l’offseason. De plus, dans un second temps, durant une année entière… Ayton ne pourra pas non plus être transféré sans son consentement, et ne pourra tout bonnement pas être transféré aux Pacers, this is the law. Autant vous dire qu’il y a donc peu de chances de voir un trade se monter entre janvier et février dans une équipe où le Bahamien accepterait de se retrouver et qui ne serait donc pas Indiana.

Selon Shams Charania, le plan des Suns consisterait à continuer de jouer le titre la saison prochaine autour du trio Ayton-Booker-Paul. D’un autre côté, Adrian Wojnarowski reste affirmatif quant au fait que ce cet alignement ne se fait qu’en raison des pertes qu’auraient représenté ce départ, sous-entendant que le poste 5 reste donc aussi transférable qu’auparavant. Difficile donc d’imaginer précisément de quoi sera fait l’avenir de Deandre dans les prochaines années. Ce retour est-il le début d’une véritable « opération re-séduction » des fans de l’Arizona dans la conquête d’une bagouze ? L’objectif est-il seulement de permettre à Ayton de revenir prendre de la valeur sur le marché afin de pouvoir l’échanger contre de véritable assets plus tard ? Si la deuxième option semble être celle qui prime, il ne faut toutefois exclure aucune possibilité. Une chose est sûre : le niveau de jeu du pivot la saison prochaine aura un énorme impact sur son avenir au sein de la NBA.

Au vu de la rapidité de la prise de décision des Suns, il est clair que ces derniers n’ont jamais hésité quant au fait de s’aligner sur les offres qui seraient présentées à leur pivot, des Suns qui s’amusaient donc à nous faire croire à un possible départ de ce dernier. Le plan aurait finalement toujours été de ramener Dede à la maison, encore nous faut-il savoir pourquoi.

Source texte : ESPN / The Athletic

2 Commentaires

2 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top