Celtics

Danilo Gallinari rejoint les Celtics pour deux ans : encore une bonne pioche pour Boston, et un banc qui s’aiguise très fort

Danilo Gallinari 15 novembre 2020

Direction Boston !

En ce moment, la Summer League fait la Une lorsqu’on parle de NBA : Scotty Pippen Jr par ci, Chet Holmgren et Paolo Banchero par là. On en oublierait presque que la Free Agency bat toujours son plein. Heureusement, les Celtics sont là pour rappeler que c’est le cas en signant Danilo Gallinari pour deux ans. L’affaire était attendue, elle est désormais officielle et scelle un joli coup signé Brad Stevens. 

Eh, la belle aubaine que cette petite signature de Danilo Gallinari à Boston. Alors, hormis pour ceux qui ont pris leur vacances début juillet ou qui ont connu une panne de wifi sans précédent, il n’est pas nécessaire de signaler que ce deal est tout sauf une surprise. En effet, le spoiler le plus efficace de la terre – aka Adrian Wojnarowski de chez ESPN – nous avait annoncé dès l’ouverture de la Free Agency que Danilo Gallinari était en négociations avancées avec les Celtics. L’ailier-fort a en effet été transféré d’Atlanta à San Antonio en contrepartie de Dejounte Murray. Il n’aura pas pu revêtir la tunique des Spurs ni même visiter la ville car l’objectif unique de son court voyage dans le Texas était bien de négocier le rachat de son contrat par les Éperons. Désormais libre de tout obligation, il a pu signer avec Beantown pour étoffer un effectif déjà bien renforcé depuis le début du mois de juillet.

Sont malins, les Celtics. Pendant que tous les autres managements sont occupés à la Summer League ou empaffés dans le canapé devant le Tour de France, eux en profitent pour s’attacher les services de purs joueurs qui aideront très fort dans la second unit. Danilo Gallinari, c’est qui numériquement ? Et bien le monsieur a envoyé cette saison un sympathique 11,7 points, 4,7 rebonds et 1,5 passes de moyenne, en 66 matchs joués avec les Hawks. À 33 ans, l’expérience commence aussi à être solide. Mis à défaut par les Warriors en Finales NBA lorsqu’il a fallu compter sur les rotations, les C’s ont axé leur Free Agency en ce sens. Malcolm Brogdon d’abord, puis maintenant Danilo : deux signatures qui viennent apporter un poids nouveau en sortie de banc. Non pas que l’on n’aime pas Prayton Richard et autre Daniel Theis, mais disons que les deux arrivants sont un calibre au dessus. Un calibre qui permettra l’année prochaine de relever encore d’un niveau les prétentions de cette équipe qui n’est pas passée à grand chose de s’attribuer le titre cette année.

Gallinari à Boston, done deal ! l’Italien débarque en Nouvelle-Angleterre, et c’est pour jouer le titre qu’il sera envoyé sur les parquets la saison prochaine. À 33 ans, cela contente sans doute le joueur qui voit tranquillement s’approcher la fin de carrière, et l’équipe qui vient de se trouver une nouvelle lame bien aiguisée. 

Source : Twitter @wojespn

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top