Lakers

Le numéro 16 de Pau Gasol bientôt retiré par les Lakers : à Los Angeles, on sait remercier les légendes

Deux bagues de champion et un maillot bientôt retiré, la legacy de Pau est assurée aux Lakers.

Source image : YouTube

Retraité depuis quelques mois après une carrière brillante en Europe puis en NBA et avec l’équipe d’Espagne, Pau Gasol devrait bientôt voir son maillot retiré par les Lakers, avec qui il a dominé la ligue aux côtés de Kobe Bryant. Une belle récompense pour l’un des meilleurs joueurs européens de tous les temps.  

Même s’il a quitté la Ligue depuis 2019, Pau Gasol se retrouve encore dans l’actualité en 2022. Après une dernière pige dans son club de Barcelone entre février et octobre 2021, le pivot a définitivement quitté le haut niveau. Une fin de parcours désormais officielle qui nous permet de nous pencher sur ce que le grand Pau a réalisé au cours de son immense carrière. Et nous ne sommes apparemment pas les seuls, puisque les Lakers prépareraient une cérémonie de retrait de maillot pour célébrer leur ancien joueur. Symbole ultime de la reconnaissance d’une franchise envers son ancien joueur, cet événement permettra à la franchise de Los Angeles d’honorer un homme qui a su devenir une légende en Californie, en plus d’être l’un des meilleurs basketteurs européens passé sur les parquets de NBA. Arrivé en 2007 à une période où les Lakers de Kobe Bryant galéraient à retrouver un statut de contender, Gasol a été la dernière pièce nécessaire pour constituer une équipe de vainqueurs, qui a disputé trois finales de suite et remporté deux titres de champion entre 2009 et 2010. Dans un rôle de lieutenant de luxe de Kobe, il s’est imposé comment un élément importantissime, toujours présent pour contribuer à la hauteur des besoins de son équipe. Même si sa fin de carrière a été plus difficile en NBA, les Lakers savent ce qu’ils doivent à leur ancien pivot et se préparent donc à accrocher son maillot floqué du numéro 16 au plafond de la Crypto.com Arena, comme le joueur l’a déclaré lui-même au journaliste Marc Mundet de la radio espagnole RAC1.

Cette cérémonie pourrait ainsi même être organisée dès la saison prochaine. L’événement s’annonce marquant, avec l’aura de Kobe Bryant comme toile de fond. Pau a toujours mis en avant l’importance de Kobe dans son parcours aux Lakers et le lien spécial qu’il a entretenu avec l’arrière, et on ne doute pas qu’il aura un mot pour lui dans son discours. Cette cérémonie reste néanmoins la sienne et il faudra qu’elle soit à la hauteur de ce que le pivot a accompli, même si là dessus aucun doute ne subsiste vraiment. En plus d’avoir contribué au succès collectif de la franchise, Gasol s’est imposé comme l’une des références à son poste avec ses fondamentaux parfaits, ses talents d’attaquant et sa contribution au rebond et au contre. Membre du club très select  – onze joueurs – de ceux qui comptent plus de 20 000 points, 10 000 rebonds et 1 500 contres, l’Espagnol devrait donc rejoindre très bientôt dix autres légendes du basket californien : Kobe Bryant donc, mais aussi Wilt Chamberlain, Elgin Baylor, Gail Goodrich, Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar, Shaquille O’Neal, James Worthy, Jerry West et Jamaal Wilkes, téma le casting. Ouais, y’a genre cinq ou six mecs faisant partie des dix plus grands joueurs de tous les temps, la liste de malade. C’est en voyant ces noms que l’on se rend réellement compte de la place de Pau dans la franchise. Et bien sûr, le garçon est le premier européen à recevoir cet honneur. Dans un monument du sport américain, le symbole n’en est que plus beau.

Ce n’est maintenant plus qu’une question de mois avant de voir le maillot N°16 de Pau Gasol flotter au plafond de la Crypto.com Arena. Une reconnaissance de plus dans l’immense carrière de Pau, qui rejoint une belle brochette de Hall of Famers et s’impose un peu plus comme l’un des joueurs européens les plus marquants de l’histoire. 

Sources : Twitter @MarcMundet78

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top