Knicks

Mitchell Robinson premier rookie à prolonger chez les Knicks depuis… 1999 : la “malédiction Charlie Ward” est levée à New York

Mitchell Robinson

Mitchell Robinson, premier rookie de New York à prolonger à Big Apple depuis… 1999.

Source image : YouTube / New York Knicks

Mitchell Robinson a signé un nouveau deal de 60 millions sur quatre ans aux Knicks et c’est donc le premier rookie de New York à avoir été prolongé depuis… Charlie Ward en 1999. 

La malédiction est enfin brisée ! En prolongeant Mitchell Robinson au premier jour de la Free Agency, New York a enfin permis à un de ses rookies de pouvoir s’engager sur la durée à Manhattan. Voir un joueur drafté se faire prolonger par sa franchise après son premier contrat, c’est quelque chose de plutôt fréquent dans bon nombre d’équipes mais à Big Apple c’est un parcours du combattant. Le dernier rookie à avoir convaincu la direction new-yorkaise de lui signer un chèque s’appelle Charlie Ward, un petit meneur qui se débrouillait pas trop mal dans les années 90. On parle carrément de 23 années sans prolonger le moindre contrat d’un jeune drafté par la franchise. C’est tout simplement immense et ça correspond à – roulement de tambour – 32 rookies ! (vous pouvez retrouvez la liste entière ici) Il y a évidemment des gaillards qui n’ont pas marqué les esprits mais aussi quelques vrais bons joueurs NBA. Trevor Ariza, David Lee, Channing Frye, Wilson Chandler, Danilo Gallinari, Tim Hardaway Jr., Kristaps Porzingis, du beau monde a fait ses premiers pas au Madison Square Garden. Certains de ces garçons auraient d’ailleurs sans doute pu être prolongés mais les dirigeants de New York ont souvent utilisé leurs pépites pour tenter d’en récupérer une plus brillante encore. Carmelo Anthony, Tracy McGrady, Steve Francis, que des joueurs acquis en sacrifiant ici et là un ou plusieurs prospects talentueux. Il y a aussi eu le cas Porzingis, brillant mais souvent blessé et pas forcément sur la même ligne que sa direction. De quoi permettre à la triste série de se poursuivre jusqu’à ce 1er juillet 2022.

L’encre est désormais sèche sur le contrat de Mitchell Robinson et Charlie Ward va donc gentiment sortir de nos mémoires. La prolongation de Mitch’ pourrait même être le début d’une belle série à Big Apple car plusieurs jeunes semblent avoir fait leurs trous au Garden. On pense bien sûr à R.J. Barrett, qui devrait normalement signer une belle extension à l’intersaison. Immanuel Quickley et Obi Toppin sont aussi deux candidats à surveiller pour la suite selon leurs progressions respectives, ils seront éligibles à un nouveau contrat à la fin de la prochaine saison. De “on ne prolonge aucun rookie” à “on les prolonge tous”, ça fait un joli 180° mais les récents succès des Warriors ont prouvé que la formation et la stabilité pouvaient donner des résultats à la hauteur. Toujours en quête de régularité et d’une place dans le haut de la Conférence Est, les Knicks se laisseront peut-être tentés par cette nouvelle politique.

Mitchell Robinson a prolongé son contrat à New York et c’est le premier rookie des Knicks à le faire depuis Charlie Ward il y a 23 ans. Une malédiction vient de prendre fin au Madison Square Garden. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top