Suns

Bismack Biyombo reste chez les Suns : et bah voilà, on le connaît le nouveau pivot titulaire à Phœnix à la place d’Ayton

Bismack Biyombo

Bismack Biyombo va encore jouer les éboueurs de luxe à Phoenix la saison prochaine.

Source image : YouTube

Les certitudes sont minces à Phoenix en ce qui concerne les pivots. JaVale McGee est parti à Dallas et Deandre Ayton est toujours présumé partant, loin de l’Arizona. Les Suns ont donc assuré un minimum le coup en prolongeant Bismack Biyombo, on vous conseille tout de même de vous mouiller la nuque en relisant cette phrase.

« On a les droits, et pour pas cher ! » Telle doit être la phrase qui a été prononcée au moment de la prolongation de contrat du pivot dans les bureaux des Suns. Biyombo va continuer de jouer les éboueurs de luxe dans l’Arizona. Un contrat d’un an est évoqué, le salaire n’a pas encore fuité, mais on suppose (en attendant de plus amples informations) que c’est au salaire minimum comme l’an passé, ou peut-être un peu plus. Une pioche malgré tout correcte pour quelqu’un qui connaît la maison, qui s’y est parfaitement relancée et qui représente un profil dont a besoin le finaliste NBA 2021 pour protéger sa raquette. L’ancien des Hornets, des Raptors et du Magic devra faire oublier le départ de JaVale McGee à Dallas, et rester dans son rôle.

De base, Biyombo est arrivé à Phoenix via un contrat de 10 jours, il a ensuite gagné sa place grâce à sa défense et son état d’esprit irréprochable, au point de rempiler pour la saison, et de prolonger pour celle à venir. Aussi généreux dans l’effort sur le parquet qu’en dehors (il a récemment fait don de l’intégralité de son salaire pour construire un hôpital en République Démocratique du Congo), les Suns ont besoin de ce type de profil pour épauler Devin Booker, fraîchement prolongé pour 5 ans et 214 millions de dollars. Avec 5,8 points et 4,6 rebonds par match, le pivot congolais n’a jamais été une machine à stats, mais son apport est non négligeable, surtout pour un candidat au titre ayant besoin de rebond, d’intimidation défensive et de présence dans la peinture.

Bismack Biyombo reste une belle option au poste 5 pour les Suns, surtout avec les incertitudes qui règnent sur ce poste. En tout cas, la machine à crêpes va encore écœurer quelques attaquants la saison prochaine. Et Sit Down, Biyombo comme dirait Kendrick Lamar.

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top