Pistons

Marvin Bagley III continue sa route à Detroit : 37 millions sur trois ans, ça ressemble au prix de la liberté pour MBIII

Marvin Bagley III Pistons 17 mars 2022

Viva la liberta !

Source : NBA League Pass

Arrivé en milieu de saison chez les Pistons, Marvin Bagley III semble enfin avoir trouvé un endroit qui lui convient et le basket qu’il a pratiqué depuis la fin d’hiver tend fortement dans ce sens. Puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Detroit a décidé de rendre à l’intérieur la monnaie de sa pièce en le prolongeant pour 37 millions sur trois ans. 

Pour retrouver toutes les signatures de cette nuit de folie, c’est par ICI !

Pour un joueur NBA, être drafté très haut est certes un honneur immense, la reconnaissance de la planète basket pour un talent. Cela peut également être la source d’une pression importante. Rajoutez à cela le fait d’être drafté devant deux garçons nommés Luka Doncic et Trae Young… et vous obtenez un bon cocktail qui fait bien cogiter dès que les critiques commencent à tomber après un mauvais match. Pour Marvin Bagley III, il a sans doute été parfois très compliqué de souffrir les comparaisons aux deux petits génies cités précédemment. Le résultat ? Un passage à Sacramento correct mais pas spécialement à la hauteur du talent intrinsèque du bonhomme. Les blessures n’auront pas aidé non plus, et le résultat est un divorce à l’hiver dernier. Exit le climat agréable et paisible de la Californie pour le froid continental du Michigan. Le prix à payer pour assister à une (re)naissance ? Bien sûr que oui. Revigoré sous le maillot des Pistons, Bagley étonne tous ses détracteurs et même ses supporters. 14,6 points, 6,8 rebonds et 1,1 passes en 18 matchs joués, c’est clair que la chanson est d’une mélodie bien plus pure que celle qu’on avait l’habitude d’entendre à Sac-Town.

À tel point que tiens, le management des Pistons s’est dit qu’il pourrait être de très bonne facture de prolonger Marvin pour voir ce qu’il avait dans le ventre sur la durée. Avec des talents comme Cade Cunningham, Jaden Ivey et Killian Hayes pour lui envoyer du ballon au poste bas, ce brave Bag’ va pouvoir se régaler. Reste maintenant à bosser les tirs mi-distance, continuer à progresser défensivement et parfaire le footwork. Oui, ça fait encore pas mal de choses mais avec l’assurance de pouvoir venir à l’entraînement le matin en ayant la confiance de l’organisation… ça vous donne tout de suite l’envie de se la donner. Côté franchise, le coup semble aussi réussi. En verrouillant un poste 4 de ce calibre et pour ce prix, Detroit s’assure primo d’avoir un bonhomme pour faire le boulot quoi qu’il arrive, et de l’autre de pourquoi pas réussir un joli pari en relançant un joueur qui manque clairement de confiance. En tout cas, on sera là pour avoir un oeil sur Marvin, et on lui souhaite bien sûr de réussir.

Et voilà, Detroit tient un joli poste 4 qui doit maintenant confirmer que les attentes placées en lui ne l’ont pas été inutilement. Pour ce faire ? Continuer de travailler dans la même lignée qu’actuellement, et garder l’état d’esprit qui fût celui de cette saison : celui d’un battant qui sait qu’il est un pur joueur de basket.

Source : Twitter @ChrisBHaynes

 

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top