3x3

Coupe du monde 3×3 : malgré une défaite sur le fil contre Team USA, les Françaises valident leur billet pour les huitièmes de finale

Equipe de France féminine Coupe du Monde 3x3

Le carré d’As.

Source image : Twitter @3x3Ffbb

La Coupe du Monde de 3×3 se poursuit pour nos Bleues ! Après une journée de mercredi pleine de succès avec deux victoires en autant de matchs, les Françaises ont validé le billet pour les huitièmes de finale ce vendredi. Facilement gérée, l’Autriche n’a pas fait le poids alors que Team USA s’est révélée capable de renverser un match qui était pourtant acquis à nos Bleues jusque dans les ultimes instants. 

Au lendemain de la qualification des hommes, c’était au tour des filles de l’Équipe de France d’aller chercher leur ticket pour les phases finales de la Coupe du Monde de 3×3. Une deuxième journée de compétition abordée sans trop de pression grâce aux deux belles victoires déjà validées contre le Brésil (22-11) et la Nouvelle-Zélande (16-10). En cas de nouvelle double-victoire ce vendredi, les Bleues pouvaient même se payer le luxe de terminer premières de leur poule et de passer directement en quarts de finale. Pas simple quand on sait que nos Françaises sont dans la même poule que Team USA, mais on a le droit de rêver. Dans tous les cas, il faut commencer par valider la qualif’ en battant l’Autriche. Un match qui peut ressembler à un piège, une impression confirmée dès le début de la rencontre. Déjà éliminées de la compétition avec trois défaites au compteur, les Autrichiennes font bien galérer nos Bleues dans les premières minutes. Le jeu français n’est pas en place et ce sont leurs adversaires qui mènent après 2 minutes (1-3). Une dynamique négative qui va vite s’inverser : plus agressives, les Françaises rentrent enfin dans leur match et imposent une défense étouffante, qui empêche l’Autriche de scorer pendant presque 4 minutes. Suffisant pour repasser devant et s’envoler au score (9-3). Une timide réaction ramène les Autrichiennes à -4, mais les Bleues ne lâchent pas et envoient encore leurs adversaires dans les cordes à 2 minutes 30 de la fin (12-5). Dans une fin de match en roue libre au cours de laquelle le jeu se débride des deux côtés, les Françaises maintiennent l’écart pour s’imposer tranquillou et valider leur qualif’ (16-10). Dans le même temps, la nouvelle victoire des USA contre le Brésil (18-14) nous offre une belle finale France-Etats-Unis qui déterminera le vainqueur du groupe B.

Bah tiens, on discute on papote, mais c’est déjà l’heure pour nos tricolores de s’attaquer au gros morceau de la poule. Les Américaines ont également remporté tous leurs matchs, c’est donc un vrai duel pour la première place qui attend les six joueuses sur le demi terrain d’Anvers. Ni une ni deux, c’est Van Lith qui dégaine rapidement grâce à un écran façon BTP posé par Cox. Pas un souci pour Guapo qui répond derrière l’arc, ici on regarde Team USA dans les yeux. Souci, les différences physiques faites par les États-Unis sont compliquées à gérer et les fautes s’accumulent pour nos Frenchies. On pourrait se dire que ça serait de fait compliqué mais les Bleues ont du coeur, énormément de coeur et l’écart se creuse grâce à une incroyable Hortense Limouzin qui fait danser le twist à Cox. 16-9, c’est le score en faveur de nos représentantes à trois minutes de la fin. La victoire est presque acquise… presque. Oui car on a évoqué les soucis de fautes avant. Un peu gourmandes, les Bleues continuent de donner des fautes évitables en tentant d’aller grapiller des balles dans les mains adversaires ou en forçant des prises de rebond. Résultat ? Les « Zétazunis » passent sur la ligne systématiquement, avec un ou deux lancers primés. Bien sûr, tout fait filoche et les Ricaines reviennent à égalité. Le temps manque, et Guapo aussi sur son dernier tir. Prolongation. Pour rappel, c’est le premier à 20 qui l’emporte. Les filles donnent tout, mais c’est Van Lith qui pliera l’affaire d’un shoot de zinzin au large. Les Bleues s’inclinent 20-18, la frustration est maximale puisqu’elles avaient plus que leur destin en main quelques minutes plus tôt. La qualification est acquise, mais il va falloir travailler sur les aspects du jeu qui ont fait défaut dans les ultimes instants pour ne pas avoir de regrets plus tard dans la compétition.

On est passé tout près de l’exploit, mais c’est sur le bilan de trois victoires pour une défaite que les Bleues terminent leur phase de poule. Une bien belle nouvelle quand même puisque cela assure la qualification pour la suite du tournoi ce samedi, même s’il faudra passer par un match supplémentaire. Allez, même si c’est frustrant, pas question de se démotiver puisqu’il y a un titre à aller chercher. 

Source : Twitter @3x3Ffbb

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top