3x3

Coupe du Monde de 3×3 : échauffement pépouze contre le Brésil et la Nouvelle-Zélande, les Bleues rentrent dans le tournoi avec autorité

Coupe du Monde de 3×3

Faut pas step là-dessus roh.

Source : FIBA

Alors que leurs collègues masculins ont connu un début de compétition un peu tumultueux hier, les filles de l’équipe de France se sont parfaitement lancées dans la Coupe du Monde de 3×3 aujourd’hui. Deux matchs et deux victoires, c’est la régalade. Les résultats sont de bonne augure pour la suite puisque c’est Team USA qui se dressera vendredi sur le chemin des Bleues. 

Laëtitia Guapo, Marie-Eve Paget, Myriam Djekoundade, Hortense Limouzin. Voici la composition de l’équipe de France pour cette Coupe du Monde de 3×3. Toutes évoluent en Ligue Féminine – première division française – et auront donc l’opportunité pendant quelques jours de montrer que l’hexagone est une vraie terre de basket féminin. Spoiler : ça s’est plutôt bien passé pour nos représentantes. Sur le revêtement synthétique d’Anvers, l’objectif de nos Bleues est bien de faire mieux que la quatrième place obtenue aux Jeux Olympiques l’année dernière. Pour ce faire, pas d’autre option que de gagner. En guise d’ouverture de la festoyade, c’est le Brésil qui se dressait sur le chemin des françaises. On ne vous fait pas un dessin, mais ce sont quatre filles certainement diplômées dans le déménagement en parallèle de leur carrière que nos Frenchies ont affronté. Pourquoi ? Et vas-y que ça envoie des coup d’épaule par ci et de hanche par là, pépouze le rugby à 3 à Rio. Ça tombe mal puisqu’Hortense Limouzin accepte très bien les contacts et s’illustre elle en dominant sa joueuse dans le basket. Vite dépassées au score, les brésiliennes n’ont pas pu contrer le plan de jeu français : su pick-and-roll ou écrans sans ballon, la communication de la Seleção est désastreuse et Guapo en profite pour se gaver de finitions gratuites sous le panier. 22-11 France à la sonnerie finale, et vive la Samba surtout.

Deuxième plat au menu de Paget et sa clique, la Nouvelle-Zélande. Encore une fois, la rencontre est tranquillement gérée par la team Baguette. Petit conseil si vous pratiquez ou comptez pratiquer le 3×3 : utiliser le step en défense n’est PAS une bonne idée. Oui, en cinq contre cinq quand il y a les copains/copines pour venir en aide c’est cool, mais quand c’est l’autoroute pour la poseuse d’écran… et bien ça l’est moins. Dommage pour les Néo-Z qui auraient sans doute voulu lire ce papier avant de jouer, mais c’est bien comme ça qu’elles ont en partie sombré dans le match. L’écart de six points fait en faveur de la France, l’adversaire océanique lâche l’affaire et se contente de répondre au score sans jamais se montrer trop menaçant. 16-10 à la fin du match, pile ce qu’il fallait pour ponctuer cette première journée de balle orange des Bleues. Maintenant, cap sur la journée de vendredi et le choc face à Team USA, qui s’est elle aussi débarrassée dans trop de souci de la Nouvelle-Zélande mais qui a en revanche bien sué pour venir à bout de l’Autriche. Avec des joueuses capables de faire des différences physiques et techniques claires face à presque n’importe qui, le défi sera de taille pour nos tricolores mais bon c’est ça qu’on aime !

Les prochains matchs de l’équipe de France féminine de 3×3 :

  • France – Autriche : vendredi, 12h50 (l’Équipe WebTV)
  • États-Unis – France : vendredi, 15h55 (l’Équipe WebTV)

Entrée en matière parfaite = confiance gonflée pour la suite. Parfait ça tiens, puisque les points sont directement mis sur les i. On attend désormais que les Bleues gardent tout ce qu’elles ont gagné de concentration pour être au rendez-vous de l’Autriche et des États-Unis ce vendredi après-midi. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top