Warriors

Draymond Green a un message pour les joueurs des années 80 et 90 : “Souvent, ceux qui l’ouvrent sont ceux qui se faisaient cogner à l’époque”

Draymond Green 22 octobre 2021

Il est philosophe ce mec.

Source image : NBA League Pass

Le ciel est bleu, les roses sont rouges, l’eau mouille, Draymond Green ne prend pas de pincettes pour dire ce qu’il pense. On est désormais habitué aux sorties “sportives” de Dray face à la presse et voilà le dernier épisode : Dray a mis les choses au clair concernant les critiques d’anciens joueurs NBA des années 80 et 90 sur l’aspect physique du basket d’aujourd’hui. Ceux qui disent “c’était mieux avant”, Mister Vert a un message pour vous. 

Cedric Maxwell en a pris pour son grade. Beaucoup de joueurs de la NBA actuelle doivent sans doute souffler assez fort quand ils voient passer sur les réseaux des messages critiquant leur ère en avançant le fait que ce soit du basket trop tendre. Dans les faits, difficile de leur donner tort sur un point : il y a 30 ans, la Ligue était un endroit où on n’hésitait pas à mettre un gros coup de savate à l’adversaire pour se faire respecter, avec des sanctions bien moins fortes qu’aujourd’hui. Apogée de ce “mouvement” ? Les Bad Boys de Detroit. Bill Laimbeer et Rick Mahorn en tête, cette équipe avait fait du pétage de tronche un précepte à part entière. Dans leur sillage, beaucoup de gars ont dû muscler leur jeu (coucou Jojo) pour accepter le défi physique. Avec une ligue qui s’est écartée vers les extérieurs et la très grosse évolution de la NBA sur les sanctions appliquées aux bagarreurs, le jeu est devenu moins dur au mal. Quelque chose que Cedric Maxwell – ancien joueur des Celtics dans les années 80 – a “reproché” à Draymond Green. Pour lui, la grande gueule des Warriors fait beaucoup trop le malin sur le parquet (cf. le Game 2) et “se serait fait refaire le portrait” s’il avait joué plus tôt dans l’histoire. Ni une ni deux, Dray a répondu au micro de NBC Sports Bay Area avec… répartie.

“Une chose qui me saoule avec les années 80 ou 90, c’est que certains des gars qui parlent ne sont pas ceux qui frappaient les gens. Ils se la jouent genre, ‘Je mettais des coups dans le nez des mecs pendant les matchs’. Il y avait certes quelques joueurs qui vous mettaient à terre, qui frappaient et se faisaient virer. Bill Laimbeer, Rick Mahorn… Mais les joueurs qui ont connu cette époque font genre ils étaient comme ça aussi, alors qu’ils subissaient et se faisaient cogner comme les autres.”

– Draymond Green

Allez, boum la punchline pour calmer ceux qui feraient trop les cowboys trois décennies plus tard. En même temps et comme expliqué plus haut, assez logique que ces incessantes déclarations et débats sur les réseaux sociaux finissent par avoir raison de la patience des joueurs actuels. Il suffit donc d’être le plus intelligent à ce petit jeu, souligne aussi Draymond dans la suite de son propos. Au-delà d’une simple réponse tranchante, l’analyse mérite également qu’on s’y attarde. Prenons un peu de recul tous ensemble : que dira-t-on de la NBA dans vingt ans ? Que les shooteurs des années 2010 ne seront jamais égalés et que la ligue de 2040 ne sait plus tirer ? Pour Green, pas question de s’abaisser à ce niveau de critique.

“On peut aussi dire à ces gars-là, ‘pour jouer dans l’ère actuelle, il aurait fallu que tu sois bien plus skilled qu’à l’époque’. C’est juste différent. […] Avant, c’était le physique et maintenant c’est le shoot. Tout le monde ne peut pas shooter. Imaginez moi dans vingt ans en mode ‘si vous aviez joué à mon époque, il fallait savoir shooter’. Oui, ça tirait mieux et beaucoup plus, mais ça ne veut pas dire que vous tiriez bien.”

Boum, la décla’ du matin bien aiguisée qui fait plaisir. En même temps, compliqué de donner tort à Draymond sur ce coup. Plutôt que de débattre stérilement autour de quelle ère NBA est la meilleure de toutes, il est peut-être plus judicieux de les apprécier à leur juste valeur finalement. 

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top