Nets

La prolongation de Kyrie Irving aux Nets : une affaire en bonne voie, mais probablement sous conditions

Kyrie Irving Nets 19 mars 2022

Le chiffre à retenir : seulement 103 matchs joués sur 226 pour Kyrie depuis son arrivée à Brooklyn en 2019…

Source image : Youtube / MaxaMillion 711

Après une saison chaotique qui s’est terminée par un sweep au premier tour des Playoffs face aux Celtics, les Nets veulent retrouver de la stabilité durant l’été pour aborder la prochaine campagne plus sereinement. Mais l’une des grandes questions de l’intersaison concerne évidemment la prolongation de contrat de Kyrie Irving. Par ici les dernières nouvelles sur ce dossier.

Il y a de ça un mois, le manager général des Nets Sean Marks n’avait pas hésité à mettre Uncle Drew on the spot en indiquant devant les journalistes qu’il voulait avant tout des joueurs « investis et disponibles » dans son équipe de Brooklyn. Dans cette même conférence de presse, le GM avait refusé de s’engager concernant une prolongation à long terme de Kyrie, ce qui est plutôt compréhensible étant donné qu’Irving est évidemment loin d’être le joueur NBA le plus fiable en matière de disponibilité (123 matchs ratés sur 226 en trois saisons). Suite à ça, on a logiquement commencé à se poser quelques questions sur l’avenir d’Irving, sans pour autant l’imaginer ailleurs car on sait à quel point Uncle Drew est proche de l’homme le plus important de la franchise aujourd’hui : Kevin Durant. Nous sommes désormais le 7 juin 2022 et le New York Post vient de nous partager les derniers bruits qui parcourent les couloirs de la NBA concernant ce dossier. Ce qu’il faut retenir ? C’est que la prolongation d’Irving aux Nets serait en bonne voie malgré les récents doutes entourant cette dernière. Comme vous pouvez l’imaginer, Sean Marks ne s’est pas réveillé un matin en se disant qu’il allait tout d’un coup avoir une confiance aveugle en Kyrie, mais il sait aussi que Drew est un membre important du championship project démarré en 2019 avec KD et qu’il reste l’un des joueurs les plus skilled du circuit.

On semble donc bien se diriger vers une extension, mais probablement avec des petites conditions pour éviter de payer Kyrie Irving le max de dollars alors qu’il est sur la touche un match sur deux. On l’a dit plus haut, Irving n’a joué que 103 rencontres depuis son arrivée chez les Nets en 2019. 103 rencontres en l’espace de trois saisons régulières, c’est évidemment très peu : blessures, absences inopinées pour raisons personnelles, COVID… autant de raisons qui « expliquent » pourquoi Irving n’a jamais joué plus de 54 rencontres dans une campagne depuis qu’il porte le maillot de Brooklyn. Un chiffre qui fait probablement mal à la tête de Sean Marks ainsi qu’à celle du proprio Joe Tsai, les Nets investissant plus de 136 millions de dollars sur quatre ans au moment de la signature d’Uncle Drew à l’été 2019. Difficile de dire aujourd’hui quelles seront exactement les modalités qui vont caractériser le prochain deal d’Irving avec les Nets, mais la franchise new-yorkaise voudra logiquement se backer par rapport aux risques qui accompagnent chaque année la disponibilité de Kyrie. Les conditions pourraient ainsi être liées directement au nombre de matchs joués chaque année histoire de mettre un petit coup de pression à Irving sur le plan financier, même si ce dernier a clairement montré cette année que sacrifier des dollars ne lui posait aucun problème s’il était en accord avec ses convictions. Affaire à suivre donc.

Possédant une player option de 36 millions de dollars pour la saison prochaine, Kyrie Irving préfère logiquement signer une belle prolongation sur le long terme cet été. Mais qu’il se prépare car les Nets ne vont pas lui offrir cette dernière sur un plateau d’argent. Sean Marks a été clair, les conneries c’est terminé. 

Source texte : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top