Playoffs NBA

Mesdames et Messieurs, on a eu droit à un pur Game 1 de Finales NBA : du beau jeu, des rebondissements et pas de blowout, tout ce qu’on aime !

On peut en avoir sept comme ça ou c’est trop demandé ?

Source image : NBA League Pass

On ne va pas se mentir, les Playoffs de cette année ne sont pas les plus mémorables de l’histoire. Le premier tour était plutôt fun, la série Boston – Milwaukee en demi de conf’ était folle, mais la suite était beaucoup moins kiffante avec notamment une accumulation de blowouts bien vilains. Cependant, les Finales NBA entre les Warriors et les Celtics ont le potentiel pour rattraper tout ça. Et on l’a vu cette nuit dans le Game 1.

On était hypés. Oh oui qu’on était hypés avant le début de ces Finales NBA. Non seulement parce que la dernière série de la saison était sur le point de démarrer, mais aussi et surtout parce que l’affiche est à la fois excitante et intrigante. Warriors versus Celtics, Golden State versus Boston, la bande à Steph Curry contre celle à Jayson Tatum, avec deux équipes au complet… clairement y’a pire. Et pendant 48 minutes cette nuit, cette hype a été justifiée à travers une première manche qui nous rappelle pourquoi on kiffe tant le basket. Oubliez les blowouts des séries précédentes, oubliez les matchs au niveau de jeu pas ouf, ce Game 1 entre les Dubs et les Verts au Chase Center possédait tous les ingrédients d’un grand match de Finales NBA. Vous kiffez l’attaque et les 3-points ? Forcément vous avez passé un très bon moment, les deux équipes établissant un nouveau record pour le plus grand nombre de tirs primés dans une rencontre de Finales, tout en accumulant pas moins de vingt paniers primés en catch & shoot. 47 passes décisives au total entre les deux équipes, c’est beau. Vous préférez plutôt la défense ? Vu ce que Boston et Golden State ont pu proposer dans leur moitié de terrain à différents moments du match, là aussi y’a de quoi être très satisfait. Vous aimez avant tout quand un joueur prend feu sur la grande scène des Playoffs ? Stephen Curry était là pour vous, lui qui a planté 21 pions rien que dans les douze premières minutes. Tout ça pour dire qu’il y en avait pour tous les goûts, et c’est bien pour ça que ce Game 1 était kiffant à mater en tant que fan, qu’on supporte l’une des deux équipes ou qu’on soit parfaitement neutre comme les arbitres de Lakers – Kings il y a vingt ans.

Mais un grand match de Playoffs, c’est surtout un match où il y a des vrais rebondissements, où le scénario transcende véritablement le jeu. Et là cette nuit, on a été servis. Ce n’était même plus des rebondissements, c’était carrément des montagnes russes. L’explosion de Steph d’abord, la réponse de la défense de Boston ensuite, puis le troisième quart dans la plus pure tradition des Warriors derrière, avant l’énorme fin de match des Celtics, auteurs d’une remontée fantastique en enchaînant les banderilles à un rythme record tout en sortant les barbelés. De quoi nous retourner le cerveau, littéralement. Voir les hommes d’Ime Udoka – zéro match de Finales NBA au compteur on le rappelle – renverser les Warriors du trio bagué Stephen Curry – Klay Thompson – Draymond Green dans la chaude ambiance du Chase Center, c’est quelque chose qu’on n’est pas près d’oublier. Alors certes, Al Horford, Derrick White et les autres ont été tellement exceptionnels en fin de match qu’on n’a pas eu de money time en bonne et due forme dans les dernières minutes et secondes de la rencontre, mais le reste nous suffit largement pour passer un bon vendredi, sauf si vous êtes fan de GS bien entendu. Alors merci les gars, on en avait bien besoin après avoir enchaîné plusieurs nuits blanches sans grande saveur.

Beau jeu, intensité, rebondissements, blowout évité, tout ça sur la plus grande scène possible, que demander de plus à part six matchs supplémentaires comme ça ? Ces Playoffs 2022 pas tip top doivent se terminer par des Finales NBA épiques et le premier acte a tenu ses promesses. Pourvu que ça dure, le plus longtemps possible. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top