Bulls

La prolongation de Zach LaVine aux Bulls, un dossier plus tendu que prévu ?

Zach Lavine 06/06/2020

Zach LaVine veut profiter à fond de son statut d’agent libre, jusqu’à quitter Chicago ?

Source image : YouTube

Si la Free Agency 2022 s’annonce plutôt calme, un gros poisson sera quand même sur le marché dans quelques semaines : Zach LaVine. La star des Bulls arrive effectivement en fin de contrat et elle compte bien se poser pour analyser profondément ses options. Jusqu’au point de quitter Chicago ? C’est un scénario qu’on a toujours du mal à imaginer mais qui serait de moins en moins improbable… 

Si vous estimez que la prolongation de Zach LaVine aux Bulls est une simple formalité, revoyez votre jugement. Il y a quelques semaines ou quelques mois, on pouvait le penser alors que les Taureaux étaient en route pour retrouver les Playoffs après le gros recrutement réalisé par le boss des opérations basket Arturas Karnisovas (DeMar DeRozan, Lonzo Ball, Alex Caruso notamment). Si Chicago a effectivement retrouvé la postseason pour la première fois depuis 2017, les hommes de Billy Donovan ont fini par s’écrouler pour dégager dès le premier tour face aux Bucks, tout ça avec un LaVine pas au top de ses capacités à cause de son bobo au genou gauche. On ignore si cette fin décevante joue aujourd’hui dans la tête du dunkeur fou mais visiblement, il se pose plus de questions qu’avant. D’après l’insider des Bulls K.C. Johnson (NBC Sports Chicago), qui partage les bruits de couloir venant du NBA Draft Combine se déroulant actuellement à Chicago, l’extension de LaVine dans la Windy City n’est clairement pas un done deal malgré l’avantage financier que possèdent les Taureaux sur la concurrence. Pour rappel, les Bulls sont la seule franchise pouvant lui offrir un contrat max sur une durée de cinq ans (les autres équipes NBA sont limitées à quatre ans), contrat qui serait d’une valeur de 212 millions de dollars. Malgré les récents pépins physiques de l’arrière et la petite opération à venir, Chicago serait toujours chaud pour offrir ce pactole à LaVine, qui ne vise rien de moins qu’un contrat max. Tant que les Bulls resteront sur cette ligne de conduite, ils resteront probablement favoris pour le prolonger. Sauf que certains dirigeants d’autres franchises NBA doutent de la volonté de Karnisovas à donner autant de billets verts à Zach, déjà victime il y a quelques années d’une rupture d’un ligament au même genou en février 2017…

Tout ça pour dire que la cérémonie de mariage qu’on attendait entre Chicago et LaVine n’est pas encore prévue sur le calendrier. Et comme vous pouvez l’imaginer, plusieurs noms d’équipes apparaissent directement dans les rumeurs, K.C. Johnson citant notamment les Lakers (quelle surprise), les Blazers, les Hawks et les Mavericks. Est-ce que ces franchises possèdent plus d’attractivité aux yeux de Zach que les Bulls ? Peut-être. On connaît tous le prestige de Los Angeles, LeBron James et Anthony Davis sont toujours là (Zach est un client Klutch Sports depuis septembre 2021, on dit ça on dit rien), et on rappelle que LaVine est passé par UCLA lors de ses années universitaires. Portland a l’avantage d’être situé pas loin de la ville natale de l’arrière des Bulls (Seattle) et Damian Lillard est évidemment sur place. Les Hawks et les Mavericks possèdent eux un projet ambitieux sous l’impulsion des jeunes superstars Trae Young et Luka Doncic. Voici quelques éléments balancés à chaud pour tenter de mieux comprendre les intentions de LaVine.

Mais ces dernières ne sont peut-être tout simplement pas bien définies pour le moment, et il est possible que Zach souhaite juste profiter à fond de son statut d’agent libre. C’est pas tous les ans qu’on débarque sur le marché en étant dans son prime, avec la possibilité de choisir son avenir sans que personne ne puisse s’y opposer (on rappelle que LaVine est agent libre non restrictif, et que Chicago ne peut donc pas s’aligner). C’est plutôt comme ça qu’on voit la chose au lieu d’une réelle volonté de changer d’air comme peut le souligner Mister LaVar Ball par exemple, qui n’a pas hésité à balancer que Zach était frustré de son nouveau rôle de numéro 2 derrière DeMar DeRozan. Source tkt, tu connais. Honnêtement on ne croit pas à cette théorie, mais on croit au fait que LaVine est vraiment ouvert à toutes les options cet été. Aux Bulls de se montrer les plus convaincants.

Grosse prolongation à venir ? Signature dans une autre franchise ? Sign & trade ? Théoriquement y’a plusieurs scénarios possibles mais même si son avenir à Chicago semble peut-être moins certain aujourd’hui qu’auparavant, la logique voudrait qu’il prolonge chez les Taureaux. Sinon, ce serait un vrai coup d’arrêt dans le processus entamé par Arturas Karnisovas depuis son arrivée, lui qui ne pense qu’à remettre les Bulls sur le devant de la scène.

Source texte : NBC Sports Chicago

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top