Lakers

Darvin Ham, Kenny Atkinson et Terry Stotts finalistes pour coacher les Lakers : trois profils pour un poste, faites vos jeux

darvin ham

Darvin Ham était assistant chez les Lakers il y a dix ans. Va-t-il revenir en tant que head coach ? Possible.

Source image : Youtube

Seule équipe NBA sans coach avec les Charlotte Hornets, les Lakers avancent dans leur processus de recherche et les choses commencent à se préciser sérieusement. En effet, trois noms sortiraient du lot aujourd’hui et on peut presque dégager un favori. On fait le point sur la situation à Los Angeles !

Trois noms, trois candidats, trois profils pour un poste. Voilà où on en est aujourd’hui du côté de LA LA Land. Il y a une dizaine de jours, on avait déjà fait une petite présentation des grandes têtes pouvant potentiellement succéder à Frank Vogel dans la Cité des Anges à partir de la saison prochaine. Parmi les potentiels coachs qui étaient listés : Darvin Ham, Kenny Atkinson et Terry Stotts. Et aujourd’hui, si l’on en croit les sources de Shams Charania de The Athletic, ce sont eux qui se retrouvent près de la ligne d’arrivée. Mais la question qu’on se pose évidemment, c’est qui la franchira en premier ? Ce qu’on sait aujourd’hui, c’est que les trois candidats devraient bientôt rencontrer en présentiel les dirigeants haut placés de la mythique franchise californienne, de Rob Pelinka (président des opérations basket) à Jeanie Buss (propriétaire) en passant par Kurt Rambis (conseiller). Pas de Phil Jackson ou de Magic Johnson par contre d’après Shams, une précision importante car on sait que la proprio s’était pas mal basée récemment sur les conseils de ces deux immenses figures de la Lakers Nation.

Maintenant qu’on connaît les modalités de la prochaine étape du process, il sera désormais intéressant de voir quelles qualités va privilégier la franchise de Los Angeles. Plutôt l’expérience de Terry Stotts, qui a enchaîné les qualifications en Playoffs avec les Blazers en faisant de Portland l’une des meilleures équipes offensives de la dernière décennie ? Plutôt Kenny Atkinson, réputé pour sa capacité à développer les joueurs et à construire un collectif cohérent ? Ou alors Darvin Ham, qui n’a certes jamais été head coach en NBA (assistant pendant dix ans, notamment chez les Lakers entre 2011 et 2013) mais dont le passé de joueur NBA semble lui donner une certaine légitimité ?

Même si rien n’est joué pour l’instant, c’est ce dernier qui tiendrait plus ou moins la corde d’après les derniers bruits de couloir. Selon The Athletic, l’actuel assistant de Mike Budenholzer à Milwaukee « aurait fait la plus forte impression jusqu’ici » auprès des Lakers, qui cherchent deux choses aujourd’hui dans leur futur coach : la première, c’est un leader possédant les épaules pour tenir un vestiaire dans lequel se trouvent LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook. La seconde, c’est un entraîneur capable de trouver des solutions pour mieux intégrer Brodie, qui devrait être de retour malgré le fiasco de cette année. S’il est difficile de connaître les compétences de Darvin Ham sur le plan purement tactico-technique si cher à DD, l’assistant de Bud semble avoir une personnalité suffisamment forte pour tenir les rênes d’une franchise comme les Lakers et dans un contexte comme celui qui règne actuellement du côté d’Hollywood. Cela lui donnerait une petite longueur d’avance sur la concurrence à l’heure de ces lignes, et en plus il serait le candidat préféré de Mister LeBron si l’on en croit Eric Pincus de Bleacher Report. Sachant que Mark Jackson – candidat potentiel il y a quelques semaines et soi-disant favori du King – ne semble plus être dans la course et que des entraîneurs de plus haut standing comme Nick Nurse, Doc Rivers et Quin Snyder ne sont actuellement pas disponibles, y’a des chances que Darvin Ham récupère le poste si James pousse vraiment en sa faveur. On ne va pas se mentir, on sait très bien que LeBron a une grosse influence sur ce genre de décision, même si Jeanie Buss a tenu à rappeler il n’y a pas très longtemps que c’est elle et personne d’autre qui gère le business. Faut pas oublier que le Roi est éligible à une extension cette saison et qu’il peut être agent libre dès 2023 s’il décide de la refuser. Rien que pour ça, BronBron sera largement écouté.

Darvin Ham bien parti pour être le coach des Lakers ? On ne veut pas aller plus vite que la musique mais si on devait miser sur un candidat, ce serait le bras droit de Mike Budenholzer. À lui désormais de confirmer la bonne impression laissée jusqu’ici lors de son prochain entretien. 

Sources texte : The Athletic, Bleacher Report 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top