Blazers

Flashback – Damian Lillard et son tir légendaire face au Thunder : l’occasion de vous rappeler que, ça y est , on en pleine période de dinguerie potentielle

Lillard NBA

La NBA comme on l’aime résumée en une action de dix secondes

Source image : NBA League Pass

Quel shoot de malade mental. Impossible de ne pas s’en souvenir. Ce 23 avril 2019, Damian Lillard crucifiait le Thunder lors du match cinq de la série entre Portland et OKC. Un tir à onze mètres qui envoyait une équipe en vacances avec pertes et fracas, le genre de soirée marquée à l’encre indélébile dans l’histoire de la NBA… et dans la tête de Paul George aussi. 

Match cinq du premier tour des Playoffs entre les Blazers et le Thunder, la série est menée trois matchs à un par les premiers nommés qui ont l’avantage du terrain. La partie est serrée comme jamais, plutôt logique car en cas de défaite Oklahoma City sera en vacances, et cela actera  implicitement l’échec du passage de Paul George chez les Tonnerre. La dernière balle est dans les mains de Damian Lillard et vous conviendrez – vu la capacité du bonhomme à rentrer des tirs de zinzin – que ce nest pas la meilleure chose qui puisse arriver à Paul George et compagnie. D’ailleurs, c’est ce dernier qui est envoyé pour défendre toute tentative d’enflammade du meneur de Portland. 115 – 115, et l’irréel va alors survenir : décalage de Dame D sur la droite du terrain, petit side step à 11 mètres et ça dégaine, Paulo est un peu trop loin pour effleurer la balle… qui finit au fond du cercle. La salle explose, Lillard dit au revoir au banc du Thunder de la main, note de flow et de trashtalking 3527/20. Bien sûr, réseaux sociaux obligent, les images font le tour du monde et déchaînent les passions bien au delà de la planète basket.

Ce sont CES shoots qui caractérisent cette fantastique période de balle orange qui s’étend de début avril à fin juin, les Playoffs mamène. Toutes les cartes sont rebattues, et surtout l’enjeu libère des instincts cachés, ceci nous offrant des actions auxquelles on ne peut pas assister avant le début du printemps. Toute cette belle tirade pour dire qu’il y a des gars déjà complètements fous pendant la saison qui atteignent un niveau d’inconscience encore plus fou passé le 15 avril. Damian en est bien sûr l’un des spécialistes, mais on peut aussi parler de LeBron James ou de Kevin Durant (oups) mais également de Stephen Curry et plus récemment de Luka Doncic, qui s’était fendu d’un tir incroyable contre les Clippers chez Mickey il y a deux ans. C’est aussi pour ça que l’on passe la nuit à rester éveillé, pour avoir la chance de vivre ces moments uniques qui subliment le basket en lui attribuant une dose de légende.

Quel match nous a sorti Damian Lillard il y a trois ans. Quel match, quel scénario, que d’émotions Le shoot de la gagne, l’élimination, la gestuelle, tout y était… pour une action qui restera comme l’un des plus gros tirs de l’histoire de la NBA, qu’il nous ait été de surcroit donné de voir en direct. Alors, qui pour nous la refaire cette année ? Des candidats ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top