Rookie Rankings

Josh Giddey et Scottie Barnes élus Rookies du mois : traduction, oui la course au trophée de ROY reste ouverte cette saison

Josh Giddey Scottie Barnes 4 mars 2022

Josh Giddey et Scottie Barnes élus Rookies du mois, c’est également l’occasion de rappeler que cette promo 2021 est folle. Alors… qui décrochera le pompon ?

Source image : Twitter - @NBAPR

Si l’intérieur des Cavs Evan Mobley reste pour beaucoup le favori de la course au trophée de Rookie Of the Year à un peu plus d’un mois de la fin de la saison régulière, trois gamins au moins peuvent encore espérer braquer Vavane et ainsi ramener la coupe à la maison. Parmi eux ? Nos deux lauréats du mois, évidemment.

Si le potentiel trophée de ROY d’Evan Mobley prenait le chemin de la certitude il y a encore quelques semaines, ça n’est tout simplement plus le cas aujourd’hui. Oh, le fils officieux de Tim Duncan reste favori dans la course avec ses quelques 14 points, 8 rebonds, 3 passes et quasi 2 contres de moyenne, car le n°3 de la dernière Draft est tout de même l’une des raisons officielles de la bonne santé des Cavs cette saison, et car ses skills aussi bien offensifs que défensifs font aujourd’hui de lui l’un des prospects les plus propres et les plus NBA ready qu’on ai vu depuis longtemps.

Oui mais voilà.

Oui mais voilà, quelques loulous ont compris qu’il existait une brèche et s’y sont donc infiltrés depuis le All-Star Game, d’autant plus que notre Evan non-national connait pour sa part une (légère) baisse de régime depuis quelques semaines. Cade Cunningham, il fallait le mentionner, Franz Wagner qui part d’un peu plus loin mais qui complète le Top 5 de sa cuvée like a bégé, et donc nos deux cocos du jour : Josh Giddey et Scottie Barnes.

Josh Giddey ? Sachez qu’il a été élu Rookie du mois en novembre, décembre, janvier et donc février, ce qui veut dire 1) que les première année à l’Ouest ne sont pas au niveau de l’artiste du Thunder et que 2) ledit artiste est quand même relativement bien assis sur la concurrence. Quasiment 16/9/8 de moyenne sur le mois de février pour le meneur 3.0 d’OKC, trois triples-doubles consécutifs s’il vous plait, déjà un record maison, et comme la sensation que Jason Williams a un fils chevelu, ça promet. Scottie Barnes ? Un chouia plus dans la sauce en janvier mais toujours aussi utilisé par Nick Nurse, tourné en ridicule lors du All-Star Game mais c’est resté bon enfant, mais, donc, auteur d’un mois de février monstrueux et notamment d’une sortie de All-Star Break assez phéno (28 pions à Charlotte, 46 points en deux matchs face aux Nets). Résultat 15,2 points et 6,8 rebonds sur le mois des crêpes et une première distinction mensuelle, faisant de lui le… quatrième joueur en quatre mois à prendre la médaille à l’Est, quand on vous dit que c’est peut-être plus ouvert que vous ne le pensez.

Un magicien à l’Ouest, un freak déjà dominant de l’autre, et donc un intérieur old-school qui va devoir assurer jusqu’au bout pour ne pas se faire braquer son ROY sur le fil. Course passionnante s’il en est avec une promo tout à fait excitante, alors bravo messieurs Josh & Scottie, appelez vite Evan, Cade et Franz, ramenez même Jalen si vous voulez et mettez-vous donc sur la tronche pendant les quarante derniers jours, nos vies n’en seront que plus belles.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top