Hall of Fame NBA

Manu Ginobili finaliste pour entrer au Hall of Fame 2022 : le magicien se rapproche de plus en plus de Springfield !

Manu Ginobili

YEAH !

Source image : NBA League Pass

Alors que le All-Star Weekend a démarré en force hier soir avec le Rising Stars Challenge, le Hall of Fame vient d’annoncer les finalistes pour la classe 2022 et dans le lot, on retrouve un certain Manu Ginobili. Nouvelle étape de franchie pour l’Argentin, rendez-vous à Springfield en septembre prochain pour le grand discours ?

Il faudra attendre le début du mois d’avril pour connaître les heureux élus formant la classe du Hall of Fame 2022, mais ça sent très bon pour Manu Ginobili. Comme l’indique ESPN et sans grande surprise, l’ancien des Spurs est passée du statut de nominé à celui de finaliste, et devrait logiquement passer de finaliste à Hall of Famer vu la carrière qu’il a réalisée. On ne va pas vous refaire le parcours de Manu dans son intégralité, vous le connaissez sans doute aussi bien que nous et on en a déjà parlé ici, mais quand vous possédez à la fois quatre titres de champion NBA, un titre de champion olympique et un titre de champion d’Europe (Manu a gagné l’EuroLeague avant d’arriver en NBA) avec en prime des récompenses individuelles par-ci par-là, vos chances de terminer dans le Temple de la Renommée à Springfield aux côtés des plus grandes légendes du basket sont plutôt élevées. En toute logique, on devrait donc retrouver Manu Ginobili le 10 septembre prochain dans le Massachusetts avec le joli costume orange, où il pourra rejoindre son grand copain des Spurs Tim Duncan qui est lui rentré au Hall of Fame au sein de la légendaire classe de 2020, composée également de Kobe Bryant et Kevin Garnett.

Manu Ginobili fait partie d’un groupe de onze finalistes, où l’on retrouve également les anciennes stars WNBA Swin Cash et Lindsay Whalen. Parmi les joueurs NBA qui peuvent potentiellement rentrer au Hall of Fame avec Gino, on a le roi du Killer Crossover Tim Hardaway, finaliste pour la… cinquième fois consécutive. 2022 sera-t-elle la bonne année pour l’ancien briseur de chevilles passé par Golden State et Miami ? Peut-être bien. On a également Michael Cooper, membre des fameux Lakers version Showtime dans les années 1980, où il a joué un rôle crucial à travers sa défense tout en enchaînant les connections avec le maestro Magic Johnson. Son palmarès ? Cinq titres de champion NBA, huit fois membre d’une All-NBA Defensive Team (dans la première à cinq reprises) et même Défenseur de l’Année en 1987. Bref, il a quelques arguments le bonhomme. L’ancien coach George Karl – passé notamment par Seattle (qu’il a emmené jusqu’en Finales NBA en 1996 face aux Bulls) ainsi que Denver et sixième entraîneur au nombre de wins all-time – fait également partie du lot, tout comme l’ancien ailier des Bucks Marques Johnson, All-Star à cinq reprises durant sa carrière et trois fois membre d’une All-NBA Team (il a également remporté un titre NCAA). Outre ces noms plutôt prestigieux, sachez que les quatre autres finalistes sont Hugh Evans (arbitre NBA de longue date), Bob Huggins (coach universitaire), Marianne Stanley (coach universitaire et WNBA) et Leta Andrews (recordwoman du nombre de wins en tant que coach au lycée).

La classe du Hall of Fame 2022 commence à prendre forme. La prochaine étape avant Springfield, elle est donc prévue pour le début du mois d’avril quand le dernier cut sera effectué. Une dernière étape que Manu Ginobili devrait pouvoir franchir sans trop de problème.

Source texte : Hall of Fame / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top