Rockets

Les Rockets pourraient jouer la carte jeune à la trade deadline : allô Houston, les vieux vont peut-être devoir partir

Houston Rockets 25_01_2022

Allez Hop ! Tous dans la fusée et ça dégage !

Source image : montage TrashTalk via YouTube

La trade deadline approche et une équipe pourrait chambouler son effectif. En effet, la saison est déjà cuite pour les Rockets et la direction se verrait bien offrir plus de place à la jeunesse. Daniel Theis, Christian Wood & Cie vont-ils avoir droit à un aller simple dans la prochaine fusée ? 

Ça va swinger à Houston d’ici le 10 février. La franchise texane semble sonder le marché des transferts et plusieurs joueurs pourraient dégager du Texas d’ici peu. Daniel Theis, David Nwaba ou D.J. Augustin ont ainsi de grandes chances d’être tradés incessamment sous peu tandis qu’Eric Gordon et Christian Wood pourraient également être échangés, même si la franchise semble garder une porte ouverte les concernant (probablement pour booster les offres). Pour Mister Bois, le Heat serait chaud pour le récupérer et il faut dire que l’intérieur est aujourd’hui un joueur qui compte en NBA : 17,5 points et 10,3 rebonds, en étant capable de spacer le terrain, ça serait pas mal du tout derrière Bam Adebayo. En Floride, le joueur passerait dans un projet tout autre et il serait un minimum cadré car, on l’a vu cette saison, il peut avoir quelques soucis de comportements. Pour Gordon, le cas de figure est assez différent puisqu’avec 14 saisons dans la Grande Ligue, il dispose d’une expérience non-négligeable pour les petits jeunes de Houston. Seul bémol, il coûte 18 millions de dollars cette année, avec encore 41 patates sur les deux prochains exercices, donc autant essayer de refourguer son contrat pour choper une contrepartie intéressante… Capable de coup de chaud et de dynamiter les bancs adverses, il pourrait avoir un joli petit rôle chez un contender. C’est la grande braderie à Houston et autant dire que tout joueur de plus de 25 ans est récupérable… Surtout John Wall, si vous voulez récupérer un contrat tout à fait correct de 44 millions de dollars pour un garçon qui a joué le nombre impressionnant de – additionnez le numéro de Lillard, le nombre de Ligue des Champions du PSG, et les deux premiers chiffres du matricule de James Bond – zéro match cette saison avec les Rockets.

Si on veut se débarrasser des vieux briscards à Houston, c’est parce qu’il y a un groupe de jeunes aux dents longues avec Kevin Porter Jr. et Jalen Green en tête d’affiche. Le duo d’arrières est voué à un avenir radieux, à condition qu’il se bouge un peu et qu’ils apprennent à jouer ensemble parce que, malgré quelques flashs, ce n’est pas dingue pour l’instant. Il y a aussi la belle surprise Alperen Sengun qui fait du bon boulot sous les cercles et le départ d’un Theis ou d’un Wood pourrait lui permettre de prendre encore plus de place, tout comme Usman Garuba. Vous voulez de la qualité de shoot ? Appelez Garrison Mathews et ses 11,5 points à 38% de loin. En matière de cassage de cercles, Kenyon Martin Jr. répond toujours présent… Bref, l’effectif de Houston est rempli de minots à fort potentiel, maintenant il faut que Stephen Silas gère ça un petit peu mieux pour que la mayonnaise prenne et que les résultats suivent.

C’est l’heure du grand ménage à Houston et tous les « anciens » sont susceptibles de dégager ! Laissons place à la jeunesse ! Jalen Green, KPJ, Sengun… il y a de quoi faire. Ciao les vieux, bienvenue aux jeunes… En fait, les Rockets sont en train de devenir des anti-Lakers.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top