Mavericks

Les Mavericks signent Marquese Chriss sur 2 ans : Willie Cauley-Stein prend la porte, ça bouge dans la peinture texane

Marquese Chriss 17-01-2022

Aïe aïe aïe… Willy Cauley-Stein absent depuis deux mois pour raisons personnelles, et le bourreau du business lui coupe l’herbe sous le pied.

Source image : YouTube

Après un court de passage de 13 matchs à Dallas, Marquese Chriss a décroché le précieux sésame en paraphant un contrat de deux ans chez les Texans. Une signature qui implique le départ de Willie Cauley-Stein, disparu des radars depuis maintenant deux mois. On débrief.

Marquese Chriss is back in the game ! Ce dimanche, le poste 4 a signé un petit contrat de deux ans chez les Dallas Mavericks où il touchera 1 million de dollars jusqu’à la fin de la saison, et 2 millions sur le prochain exercice. En même temps, il faut dire que le pivot de 24 ans a fait le job à Dallas : en treize matchs, il a compilé 6,5 points, 3,7 rebonds en shootant à 60%, et le tout en seulement 11 minutes de jeu. Lui qui n’avait joué que deux matchs la saison dernière, et qui a fait un petit séjour pénard à Portland sans foutre un pied sur le paquet, retrouve enfin un rôle au sein d’un équipe NBA. Un beau contrat qui lui garantira au moins deux années relativement stables et qui va surtout lui permettre de tenter de relancer une carrière jusque-là… ratée. Pour rappel, il a été sélectionné en 8ème place de la Draft 2016 par Phoenix, mais les Suns de cette époque jouaient un basket-ball bien mocheton, digne de l’acting de Michael Jordan dans Space Jam. C’est dire le marasme dans lequel Chriss est tombé. Lâché au bout de deux ans, il rejoindra les Rockets où son rôle se résumera à célébrer chaque step-back d’Harden. Derrière, il file aux Cavaliers, puis aux Warriors où sa saison individuelle 2019-2020 ne sera pas vilaine avec quelques 9 points, 6 rebonds, 2 passes et 1 contre. Ensuite, c’est le chômage. Mais à cause d’un cruel manque de joueurs dû à la pandémie, Dallas fait appel à Marquese. Il y fera bonne impression comme en témoigne sa récente signature.

Il y en a un qui a fait les frais de la signature de Chriss, c’est Willie Cauley-Stein. Absent depuis 2 mois pour raisons personnelles, les Mavs ont décidé de le couper pour libérer une place dans le roster. Malgré ce départ, le General Manager Nico Harrison aurait eu, selon Brad Townsend, une discussion difficile avec le pivot, tout en lui confiant que la franchise le supporte toujours dans l’épreuve qu’ils est en train de traverser. Business is business, donc si ton pivot ne joue pas et qu’il y a un mec meilleur que lui qui vient sonner au portillon pour décrocher sa place dans le roster, et bien tu le signes et tu dis au revoir au monsieur qui ne joue pas. Éthiquement discutable, mais c’est la NBA. Sportivement parlant, si l’on peut prendre la défense du front office texan, le passage de WCS dans le Texas s’est avéré insuffisant sur les parquets : 2 points et 2 rebonds en 10 minutes de moyenne, bien trop peu pour espérer être conservé après deux mois sans jouer.

Bonne nouvelle pour Marquese Chriss qui vient de re-signer dans une équipe, mais le pauvre Willie Cauley-Stein en fait les frais. Le bonheur des uns fait tout ça tout ça, en espérant que les problèmes personnels de ce dernier soient à

Source texte : HoopsHype 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top