Pistons

Cade Cunningham rejoint à son tour le protocole COVID : le first pick 2021 va passer Noël au chaud, on se dit à l’année prochaine

Cade Cunningham 23 décembre 2021

Noyeux Joël et bananée ! (Le dernier qui nous a dit ça s’est vu infliger l’obligation de regarder 12 matchs des Pistons en deux jours).

Source image : YouTube

Si t’es pas passé par le protocole COVID en 2021 t’as raté ta vie, voilà ce que pourrait dire un célèbre éditorialiste français au vu de la multiplication des cas ces dernières 72 heures. On vous a d’ailleurs compilé tout ça ICI histoire de s’y retrouver, et après Luka Doncic hier soir c’est cette fois-ci Cade Cunningham qui rejoint le FC Protocole et qui sera donc absent pour une durée de dix jours environ. 

Cade Cunningham va donc passer les fêtes au chaud, mais pas de repas en famille ou de Jungle Speed entre potes pour lui puisqu’il devra passer les prochains jours isolé ou presque, histoire de respecter le fameux protocole COVID, l’un des termes les plus à la mode depuis quelques mois en NBA, avec « postponed » ou encore « triple-double de Dejounte Murray ». Comme Scottie Barnes, comme Evan Mobley et alors que Jalen Green vient de louper sa dizaine de matchs à cause d’un bobo, et la cuvée 2021 des rookies prend donc du plomb dans l’aile en plus d’en prendre dans la cervelle. Pas un drame pour les Pistons puisque chaque franchise NBA y passe de toute façon, mais tout de même une bien mauvaise nouvelle puisque le first pick montait en puissance ces dernières semaines et représentait environ 150% de l’intérêt des matchs de Detroit.

17 points, 6,9 rebonds et 5,7 passes de moyenne pour son premier trimestre, une polyvalence offensive qui le place d’ores et déjà sur le podium des meilleurs débutants de la Ligue et on vous laisse vous taper dessus pour déterminer à quelle place, et donc le branle-bas de combat pour le service comm des Pistons qui va devoir trouver des solutions pour pousser les gens à suivre une équipe dont les principaux leaders sont Hamidou Diallo et Malik Bentalha Cory Joseph. On exagère un chouïa car quelques jeunes méritent leurs louanges (Saddiq Bey, Killian Hayes, Luka Garza voire Isaiah Stewart) mais l’ensemble était déjà bien faible et coaché de manière étrange, alors disons que sans Cade Cunningham autant chopper nous aussi le COVID et perdre le goût une grosse semaine.

Une ligne de plus dans le plus gros palmarès de la saison, celui des joueurs placés dans le health and safety protocol. On dit quoi du coup ? On dit passe de bonnes fêtes en visio, attention à l’alcool car tu es trop jeune pour ces conneries, et… à l’année prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top