Rockets

John Wall pourrait finalement… jouer avec les Rockets cette saison : c’est con, tout commençait à bien se passer à Houston

John Wall 28 décembre 2021

L’arrangement à venir entre John Wall et les Rockets ? Gambader un peu… faire semblant d’être heureux… en attendant mieux.

Source image : montage via YouTube

Houston, Texas, épicentre de la NBA depuis 72h. Après une première victoire miraculeuse mercredi soir face aux Bulls, la première depuis quinze matchs, les Rockets ont enchainé cette nuit en tapant les Hornets sur le score invraisemblable de 357 à 351. Incroyable mais vrai, ou presque, mais le plus fous dans tout ça reste peut-être que la principale info émanant des bureaux du Toyota Center ces dernières heures nous vient plutôt du clan John Wall, puisque l’on a appris hier en soirée que le très cher meneur de jeu pourrait finalement jouer avec Houston cette saison en attendant sa porte de sortie.

Ah bon. Timing dis-donc. En plein essor depuis trois jours les Rockets sont donc – encore plus – au cœur de l’actu – puisque ce bon vieil Adrian Wojnarowski nous a pris de court hier en annonçant sur les coups de 21h45 que la franchise texane et John Wall seraient en pleines discussions afin de trouver un arrangement avec leur meneur de jeu John Wall, en pleine forme mais spécialement chaud pour enfiler le short des Rockets. Cet arrangement ? Gambader un peu avec Houston, faire semblant d’être heureux, en attendant mieux.

« Des sources ont indiqué à ESPN que le meneur de jeu des Rockets avait exprimé à sa franchise ses envies de rejoindre l’équipe dans un futur proche. »

« John Wall et les Rockets sont ok pour discuter jusqu’à ce qu’un deal soit trouvé, mais le joueur cinq fois All-Star a exprimé au General Manager Rafael Stone ses désirs de réengager le dialogue concernant un retour dans le roster. Les discussions devraient reprendre dans la journée de dimanche. »

Ah bah tiens, elle est bien bonne celle-là. On rappelle que John Wall a atterri la saison passée dans le Texas dans le trade qui avait envoyé Russell Westbrook à Washington, et si Jean Mur avait pu foulé les parquets de Houston à quelques reprises (40 matchs pour environ 20 points et 7 passes de moyenne), son état de santé et les envies communes de Wall et de sa franchise de se séparer avaient par la suite mis un peu d’électricité dans l’air. Le principal souci ? Les quelques 90 millions de dollars restant sur le contrat de Johnny, rendant évidemment un trade compliqué pour les dirigeants de Houston. Histoire de remettre un peu de crédit sur le talent indéniable du garçon tout le monde semble donc avoir décidé de mettre un peu d’eau dans son vin, tant mieux, mais à voir désormais comment l’intégration de John Wall au baby roster de Stephen Silas pourra se faire sans dommages, surtout maintenant que les Rockets ont – peut-être – trouvé un semblant de hiérarchie.

John Wall sur le parquet c’est peut-être pour bientôt, et la seule idée de revoir le dragster nous claquer des 360 à la vitesse de l’éclair nous met l’eau à la bouche. Pour le projet Rockets on repassera, mais tranquille, on a bien compris que Wall, projet, et Rockets ne rimaient pas fort. Décidément, la saison 2021-22 de Houston risque de ne ressembler à aucune autre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top