News NBA

Giannis Antetokounmpo et Damian Lillard élus joueurs de la semaine en NBA : le Freak et Dame Time ont remis les pendules à l’heure

Bilan parfait et grosses stats, ça fait l’affaire.

Source image : NBA.com

C’est l’autre tradition du lundi avec les Top 10 all-time faits maison : les meilleurs joueurs de la semaine. La NBA vient d’annoncer les heureux élus et pour la période allant du 15 au 21 novembre, ce sont Giannis Antetokounmpo et Damian Lillard qui raflent la mise. 

33,3 points, 16 rebonds, 5 passes décisives, 1,7 interception et 2,7 contres de moyenne pour le Greek Freak. 28,3 points, 8,3 passes décisives, 1,0 interception et 1,7 contre par match pour Dame Time. Et un bilan parfait de trois victoires et zéro défaite pour les deux. Giannis et Lillard ont à la fois brillé sur le plan individuel mais ils ont surtout aidé leur équipe respective à enchaîner les wins, ce qui est plutôt rare pour les Bucks et les Blazers en ce début de saison. Avec ses nombreux bobos, Milwaukee n’avait pas encore réussi à remporter trois matchs de suite cette année, c’est désormais chose faite (contre les Lakers, le Thunder et le Magic) grâce aux perfs XXL de Giannis mais aussi aux retours de Khris Middleton et Jrue Holiday. Idem du côté de Portland (victoire contre Toronto, Chicago et Philadelphia), qui profite du fait d’évoluer à domicile pour soigner son bilan collectif. Parmi les prestations vraiment marquantes de la semaine chez le Freak et Lillard, on retiendra les 47 points du Grec contre les Lakers d’Anthony Davis en début de semaine, ainsi que les 39 pions de Dame face aux Sixers dans ce qui représente son meilleur match de la campagne 2021-22.

Les titres de joueurs de la semaine, Giannis et Lillard, ils connaissent. Mais pour le second, celui-là possède peut-être une signification particulière quand on sait à quel point Dame a galéré en début de saison. Des stats en chute libre, une adresse horrible, des briques et encore des briques, tout ça au sein d’une équipe de Portland qui tâtonne, clairement ce n’était pas le Lillard calibre MVP auquel on est tous habitués depuis plusieurs années maintenant. Mais progressivement, le sniper de Portland monte en puissance (presque 40% de loin la semaine dernière, et un parfait 22/22 aux lancers) et cette petite récompense représente un joli symbole de son retour en forme. Reste désormais à confirmer, en espérant que son bobo abdominal le laisse tranquille afin qu’il retrouve définitivement son rythme de croisière. En tout cas, les Blazers auront bien besoin de leur leader car un double déplacement très périlleux à Utah et Golden State arrive bientôt.

Giannis Antetokounmpo et Damian Lillard succèdent ainsi à Kevin Durant et Stephen Curry, logiquement élus la semaine dernière. Le premier permet aux Bucks de retrouver leur standing en repassant dans le positif (bilan de 9-8), le second retrouve tout simplement… son standing. C’est ce qu’on appelle remettre les pendules à l’heure. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top