Les Français en NBA

Théo Maledon a enregistré sa première grosse performance en G League : ça brille pas sur le CV mais ça fait du bien au moral

Theo Maledon 13 décembre 2020

Première grosse ligne de stat, maintenant il faut les enchainer Théo

Source : YouTube

À défaut d’avoir des minutes en NBA Théo Maledon semble s’éclater en G League depuis qu’il a été placé chez les Oklahoma City Blue. Hier soir, l’ancien de l’ASVEL a été très performant face aux Agua Caliente Clippers avec des stats imposantes et une victoire à la clé. 

C’est peut-être le fait d’être aux côtés de compatriotes (Jaylen Hoard et Olivier Sarr) qui l’a reboosté. L’arrière français s’est baladé lors d’une victoire (108-100) contre les Agua Caliente Clippers avec 28 points, 9 rebonds et 5 passes en 33 minutes. Des résultats auxquels il est normal de s’attendre de la part du Frenchie en ligue mineure, après une saison rookie plus qu’encourageante avec le Thunder. Les qualités nécessaires pour s’imposer en G League sont loin de lui être inaccessibles ou étrangères, et il le prouve pour son troisième match. Cependant, il en faudra encore plus de la part de Théo Maledon pour espérer des minutes en NBA.

Le plan d’OKC pour redonner de la confiance à son 34ème choix de la draft 2020 semble en tout cas être sur une bonne voie. La constance dans les bonnes performances comme hier soir pourrait l’aider à retrouver son spot de l’année dernière, qu’il pouvait légitimement s’attendre à retrouver après une bonne Summer League (9,8 points à 33% dont 35,7% de loin, 4,2 rebonds et 6,4 passes), mais malheureusement pour lui Josh Giddey lui est passé devant, sans doute d’ailleurs aurait-il souhaité que les Warriors puissent drafter le joueur australien comme il se disait dans la presse. Au vu de ses performances décevantes au début de la saison avec des stats en chute libre (2,2 points à 21 %, 1,8 rebond, 1,3 passe) en comparaison avec sa saison rookie (10,1 points à 37 %, 3,2 rebonds, 3,5 passes), la situation reste tout de même plus avantageuse pour notre Théo national que de se retrouver en fond du roster d’OKC avec 3 minutes par match. Avec ce passage en G League il pourra solidifier les acquis de la saison dernière, il avait d’ailleurs à ce propos annoncé qu’il avait bossé son shoot, l’une des raisons qui ont fait qu’il a fait l’impasse sur les J.O.

Les années sophomore sont généralement les plus compliquées, mais rarement aussi éprouvantes que pour Théo Maldon. Cependant le fait de répéter des performances aussi solides pourraient pousser Mark Daigneault à réviser sa décision d’autant plus que le niveau de la G League est de plus en plus conséquent au fil des années. On aurait presque envie de terminer cet article par un terrible « affaire à suivre ».

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top