Hawks

Les Hawks retrouvent des couleurs : trois victoires de suite après un départ claqué, ça fait du bien de rentrer à la maison

Trae Young 14 décembre 2020

Ça va un peu mieux pour Trae Young et ses copains.

Source image : NBA League Pass

Avant la reprise, les Hawks clamaient haut et fort qu’ils voulaient continuer leur ascension au sein de la Conférence Est. Mais très vite, ils se sont rendu compte à quel point ça pouvait être difficile de confirmer en NBA. Six défaites de suite et un bilan global de quatre victoires pour neuf défaites, dur dur. Heureusement pour les Faucons, ça va mieux depuis quelques jours, eux qui ont enchaîné un troisième succès de suite à la maison contre Boston cette nuit. 

There is no place like home. Cette expression qui nous vient d’outre-Atlantique est parfaitement adaptée aux Hawks version 2021-22. Après avoir battu des Bucks qui étaient privés de Khris Middleton et les jeunots du Magic, le tout à domicile, les Faucons sont allés taper Boston mercredi devant leur public. Une victoire sous le signe du collectif, avec un Trae Young ciblé par la défense des Celtics mais des coéquipiers qui step-up autour. On pense à Kevin Huerter (19 points, 5/7 du parking), on pense à Cam Reddish (19 points, 8/14 au tir en sortie de banc), on pense à John Collins (20 points, 11 rebonds) ou encore à Clint Capela (9 points, 12 rebonds). Cela fait donc 3/3 pour les Hawks depuis qu’ils sont rentrés à Atlanta après leur road-trip très casse-gueule à l’Ouest (0-4 contre Phoenix, Golden State, Utah et Denver). Certes, l’opposition de ces derniers jours n’était pas non plus terrifiante quand on y regarde de plus près mais les Faucons avaient clairement besoin de se rassurer, et c’est désormais chose faite. Malgré les hauts et les bas de ce début de saison, Atlanta possède des bases solides à la maison : sept matchs joués, six remportés (la seule défaite, c’était contre le Jazz), voilà le genre de bilan qui correspond mieux aux grosses ambitions des Hawks cette saison. Quand ils évoluent sur leur parquet, ils ressemblent un peu plus à l’équipe qui est allée jusqu’en Finales de Conférence Est il y a quelques mois. L’objectif désormais ? Faire le grand chelem en remportant les deux matchs qui viennent – également à domicile – contre Charlotte et Oklahoma City, afin de pouvoir repartir en voyage avec plus de certitudes.

Loin de leurs bases, les Hawks affichent un bilan de… 1-8 qui pique pas mal les yeux. Après la défaite contre Utah il y a environ deux semaines, le coach Nate McMillan avait pointé du doigt le manque d’énergie et d’intensité défensive au sein de son groupe. Dans la même veine, Trae Young avait lui souligné le manque de motivation de son équipe en ce début de régulière après le gros parcours en Playoffs. Aujourd’hui, les Faucons ont un peu retrouvé leur mojo, mais ça demande confirmation. Parce que si les Hawks veulent répondre à leurs ambitions, ça passera par de la régularité mais surtout par une capacité à se montrer bien plus solides dès qu’ils quittent les frontières d’Atlanta. C’est une chose de perdre des matchs, et c’est presque normal quand on voit le calendrier hardcore des Hawks en déplacement en ce début de saison (Atlanta a notamment joué Washington, Philadelphie, Brooklyn, Phoenix, Golden State, Utah et Denver). C’en est une autre de les perdre sans montrer son meilleur visage dans le combat. Alors ce qu’on attend désormais, c’est de voir l’équipe d’Atlanta qui a pris la bonne habitude de gagner à domicile s’exporter plus souvent à l’extérieur. Et c’est seulement à ce moment-là que les Faucons redeviendront l’une des équipes qui comptent vraiment au sein de la Conférence Est.

Trois des six prochaines rencontres d’Atlanta sont en déplacement : il y aura les Spurs, les Grizzlies et les Pacers au menu. L’occasion pour les Hawks de confirmer leur regain de forme, eux qui retrouveront ensuite leurs bases avec sept matchs sur neuf à la maison. Les Faucons sont-ils sur le point de prendre leur envol ? 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top