Magic

Jeff Dowtin Jr. plante le game winner de la nuit face aux Celtics : tu ne sais pas qui est cette personne ? Normal, c’est la pré-saison

Jeff Dowtin Jr. 14 octobre 2021

Jeff Dowtin Jr. a provoqué Sam Hauser en duel et il a offert la victoire aux siens. C’est pour écrire ce genre de phrase qu’on aime tant la pré-saison en NBA.

Source image : YouTube

Incroyable dénouement cette nuit à Orlando, avec un Magic qui l’a donc finalement emporté face à Boston sur un shoot improbable au buzzer d’un joueur non moins improbable : Jeff Dowtin Jr.. Le genre d’histoire qui fait le sel de la pré-saison chaque année, même si le meneur de 24 ans ira très logiquement rejoindre dans quelques jours le roster du Magic de… Lakeland, en G League bien sûr.

On avait découvert Hassani Gravett lors de la Summer League, et le scénario de ce Magic – Celtics a donc choisi de mettre à l’honneur Jeff Dowtin Jr., meneur de jeu de 24 piges plus habitué à des bails de G League qu’à la NBA puisqu’il possède aujourd’hui sur son CV la bagatelle de zéro match dans la Grande Ligue. Sorti de Rhode Island en 2020, le natif de Upper Marlboro, Maryland, avait tout d’abord crapoté un contrat mineur avec le Magic avant d’être coupé… dans la même journée, erreur du stagiaire dirions nous. Par la suite le sse-go fera ses gammes avec le Magic mais version G League donc, avec le Lakeland, franchise au nom qui évoque surtout le nom d’un film d’horreur très mal noté par Allo Ciné, un truc avec des requins sur patte ou quelque chose du genre. Une expérience loin d’être historique d’un point de vue personnel mais néanmoins saupoudrée de gloire puisque le Magic Bis sera sacré champion de G League quelques mois plus tard, (n’)occasionnant (pas du tout) une parade incroyable de ses héros à Disneyland.

Typiquement le genre de mec que l’on teste en Summer League ou en pré-saison donc (il avait joué cinq matchs à Vegas pour des moyennes de 7 pions et 2 passes), et cette nuit Junior s’est transformé en héros, offrant la victoire aux siens dans un match au score inutile mais s’offrant par la même occasion un souvenir tout de même marquant. Un match mal engagé, dans lequel Orlando tenait grâce notamment à la belle soirée de R.J. Hampton ou celle du duo Wendell Carter Jr. / Mo Bamba en première mi-temps, face à des Celtics portés cette nuit par leur belle jeunesse (Aron Nesmith, Romeo Langford et Payton Pritchard) et donc menant d’un petit point à quelques encablures du buzzer final, par encablures entendez secondes. Puis Jeff Dowtin Jr. s’est dit pourquoi pas moi alors il a provoqué Sam Hauser en duel, et cette phrase est tellement étrange qu’on vous met plutôt les images dans la foulée. C’est quoi déjà l’expression ? Ah oui, une image vaut Bilbo.

Dénouement incroyable à Orlando, et première victoire du Magic dans cette pré-saison complètement folle. C’est ce qu’on aurait dit si cette pré-saison était complètement folle, mais en tout cas le dénouement fut incroyable à Orlando et offre la première victoire au Magic dans cette pré-saison complètement folle. Vous aussi vous avez cru que cette conclusion ne s’arrêterait jamais ? Allez, au suivant, et bonne saison en G League jeune homme.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top