Magic

Paolo Banchero a enfin gagné un match en NBA : 21 points, 12 rebonds, 7 passes, et merci aux Hornets pour le dépucelage

Paolo Banchero 29 octobre 2022

UN WINNER.

Source image : NBA League Pass

Il était jusque-là compliqué de trouver un défaut au début de saison de Paolo Banchero. Ah si, tiens, il n’avait encore jamais gagné un match de basket en NBA. On s’en fout hein, c’est d’ailleurs une très bonne chose pour les raisons que vous connaissez, mais en tout cas cette nuit Paul Banquier s’est délesté de cette pression de la victoire, en s’occupant personnellement du petit dard des Hornets.

Les stats maison de ce match qui ne sera pas une Finale de Conférence en 2023, c’est juste ici !

Très franchement, il était la seule raison pour nous de se pencher sur ce match. Non pas que le flow de Nick Richards nous laisse insensible (si), mais disons qu’en marge d’un Cavaliers – Celtics ou d’un Sixers – Raptors, difficile de se concentrer sur un duel entre Mason Plumlee et Bol Bol. Fort heureusement Paolo Banchero a une nouvelle fois pris les choses en main, et si le first pick de la Draft 2022 a envoyé un nouveau très gros match, sa cinquième très grosse perf en… cinq rencontres, il l’a cette fois-ci tamponnée d’une victoire, qui sera évidemment inutile au vu des ambitions de sa franchise du Magic mais qui doit malgré tout faire un petit peu de bien au moral, donner un peu de baume au cœur.

21 points à 8/14 au tir dont 2/4 du parking, 3/7 aux lancers histoire d’avoir un axe de progrès, 12 rebonds et 7 passes. Propre, très propre, on rajoute une passe millimétrée qui envoie Mo Bamba postériser Jalen McDaniels, le désir de toujours progresser malgré un début de carrière clairement affolant, et au final ça donne un Paolo à qui l’on ne peut absolument rien reprocher depuis le début de saison.

stats Banchero 29 octobre 2022

Les perfs ils les avaient, les victoires ça lui manquait. Logiquement les boss du Magic devraient signifier à leur star le besoin de ne pas trop en faire, mais attention les yeux si ce dépucelage a débloqué quelque chose de plus dans l’attirail de Paolo.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top