Pelicans

Zion Williamson a fait le point sur la saison à venir : un jeu qui va évoluer mais surtout, marre de voir les Playoffs à la téloche

Zion Williamson 5 octobre 2021

Zion Williamson a faim de Playoffs et la pression est désormais sur les Pels, car en ce qui concerne les épaules de la bête on n’est pas spécialement inquiet.

Source image : YouTube

On parlait il y a quelques jours des zones d’ombre autour du dossier Zion Williamson à la Nouvelle-Orleans, mais au diable les bouderies éventuelles il y a surtout une saison à préparer avant d’évoquer l’avenir plus lointain. Et dans un entretien sur SiriusXM Zion a fait le point il y a deux jours sur ce qui devra changer cette année chez les Pels. La pression est sur la franchise, car en ce qui concerne les épaules de la bête on n’est pas spécialement inquiet.

Désormais All-Star et au sortir d’une saison à 27 points de moyenne à plus de 60% au tir (!), Zion Williamson a la dalle et vu la che-tron du bonhomme on a envie d’espérer pour les Pels que les doléances de la bête soient écoutées. Des doléances et quelques déclas concernant les axes de travail personnels d’Iron Zion, on vous balance ça et on en parle juste derrière :

« Ca m’a rendu malade (de ne pas jouer les Playoffs, ndlr). On n’est pas en Playoffs, je dois mater ça à la télé, et je me dis qu’on devrait y être aussi. Comme je me dis aussi qu’on peut y être cette saison. Mec, je me suis juste dit… ça n’arrivera pas de nouveau, ça ne doit plus arriver.

Quand j’ai commencé à m’entraîner j’ai commencé à tout prendre personnellement. A me répéter une seule chose : non, rien ne nous empêchera d’aller en Playoffs cette saison. On va le faire. Et de mon côté je vais faire ce qu’il faut, en m’assurant que tout le monde le remarque.

Premièrement, je veux être vu comme un leader, et je pense que quand vous l’êtes les gens autour de vous le sont aussi, dans la vie comme dans le basket. Deuxièmement ? Cette ville le mérite. je veux le faire pour New Orleans parce qu’on a de vrais fans qui n’attendent que ça. »

Le décor est planté, et les dernières déclas en date sont au moins aussi représentatives de l’envie de gagner de Zion que du besoin de se mettre ses fans encore un peu plus dans sa poche, alors que les rumeurs d’envie de départ avaient gonflé ces dernières semaines au bistrot du coin. Sur le parquet ? Zion a également déclaré taffer sur son jeu afin de le rendre plus polyvalent, lui qui a rentré la saison passée (avec réussite) plus de… 70% de ses tirs sous le cercle. Un peu de floaters dans la partition, un peu de jeu mid-range parce que sa papatte le lui permet, et le first pick 2019 pourrait devenir une arme absolument inarrêtable puisque lancée la bête n’a pour le moment trouvé aucun stoppeur capable de lui tenir tête.

Est-ce que les paroles de Zion Williamson feront écho en Louisiane au point de voir ses coéquipiers passer un cap à ses côtés ? Est-ce que tout ce beau discours n’est pas en fait un énorme bullshit orchestré de main de maître par l’équipe de comm de Zion avant de réclamer un trade dans les six mois ? On exagère volontairement mais si la base de la pensée zionesque semble saine… méfions-nous tout de même des fameuses vérités d’octobre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top